Lundi 6 mars 2017 Réunion militante sur la XIIème circonscription du Rhône avec Muriel COATIVY

Chers amis de l’ouest lyonnais,

Je vous donne rendez-vous le lundi 6 mars 2017 à 20h à Sainte-Foy-lès-Lyon pour renforcer localement la dynamique de campagne autour de la candidature de Marine.

Aidez-nous à remettre la France en ordre en 5 ans !

Rejoignez l’équipe militante Front national sur la XIIème circonscription (Irigny, Pierre-Bénite, Charly, Vernaison, Oullins, La Mulatière, Ste-Foy-lès-Lyon, Francheville, Tassin-la-Demi-Lune).

Merci à mes fidèles militants. Bienvenue aux nouveaux.

Muriel Coativy

Samedi 11 mars 2017, le FN69 reçoit le collectif “Banlieues Patriotes” et son président Jordan Bardella.

Grande mobilisation militante à Vénissieux samedi 11 mars 2017 autour de Jordan Bardella, président du collectif Banlieues Patriotes et Damien Monchau, élu municipal Vénissieux Bleu Marine et responsable de la XIVème circonscription du Rhône.

Renseignements et inscription au 04 72 77 5000

Pour en savoir plus sur le collectif Banlieues Patriotes http://www.banlieuespatriotes.fr/

Et télécharger le livre blanc “Manifeste pour une République apaisée” : 50 pages de propositions pour une France apaisée.

Les élus et cadres du FN Rhône présentent le projet présidentiel de Marine Le Pen

La Saulaie à Oullins : un quartier calme où il fait bon vivre ?

Par Alain GODARD, élu Oullins Bleu Marine

Oullins n’est pas Chicago d’après le Maire François Noël BUFFET et ses amis de gauche. Dixit : il ne faut surtout faire d’amalgame ; le quartier de La Saulaie est un quartier calme et tranquille où tout va bien. Pour se défendre de l’agitation qui règne dans ce quartier, la gauche invoque comme prétexte qu’il s’agit d’un quartier oublié où rien n’a jamais était fait pour le rendre agréable à vivre.

Cependant, il faut bien se rendre à l’évidence. Depuis l’arrivée du métro, la vie s’est dégradée dans le quartier. Certes, la facilité apportée par son arrivée pour un certain nombre d’Oullinois ne doit pas faire oublier qu’il apporte aussi un mouvement de population, extérieure à la commune, plus important et une gare de transit qui apporte son lots de perturbation ; il ne faut pas se voiler la face.

Si Oullins était, par le passé, une ville tranquille et agréable à vivre, depuis quelques années, de part la politique de la ville menée par la majorité actuelle, elle est devenue une ville difficile avec des zones de non droit malgré les propos rassurant de Monsieur le Maire qui ne sait plus trop comment apaiser les esprits d’une population qui en a marre de cet incivisme et des agressions à répétition.

Pour preuve nous rappelons quelques faits qui s’y sont passés depuis 4 mois :

17.10.2016 : un employé municipal est agressé mais arrive à prendre la fuite sans être blessé.

18.10.2016 : un équipage de la police est victime de jets de projectiles

19.10.2016 : des individus escaladent un mur pour détruire la vidéo surveillance

20.21.10.2016 :dans la nuit, des individus décrochent dans une école le drapeau français pour le remplacer par le drapeau algérien. Les murs sont tagués et l’on peut lire : “Ici pas de flic et pour les autres, on est prié de la fermer”.

23.24.10.2016 : des coffrets électriques sont dégradés et les employés de la société qui opèrent au changement de ces coffrets sont pris à partie et insultés.

Dans le même mois la gendarmerie fait l’objet de jets de cocktails Molotov sans blessé heureusement.

Et enfin, pour couronner le tout, ce 13 février dernier, 300 gendarmes avec hélicoptère et chiens anti-drogue sont envoyés pour une opération drogue toujours dans le quartier de la Saulaie dont on savait déjà depuis longtemps ce qu’il s’y passait.

Mais pour pouvoir continuer à clamer haut et fort que la commune est une ville paisible et agréable à vivre,  l’équipe municipale en place se voile la face sous la houlette de son maire.

Oui Oullins est devenu une ville sans âme et surtout très insécuritaire, n’en déplaise à certains.

Cécile BENE et David TABELLION, les nouveaux cadres du FN69, témoignent dans C’est dans l’Air leur motivation à incarner une autre politique … Au nom du peuple !

Grâce à leur conviction, nos deux cadres issus de la société civile et militants du FN69, Cécile BENE et David TABELLION, sont prêts à prendre la relève de professionnels de la politique qui prouvent, pour la plupart, leur incompétence depuis plus de 40 ans.

C’est dans l’Air de ce jeudi 16 février à la 44ème min.


http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air