AFFAIRE STRAUSS-KHAN : HYPOCRISIE SOCIALISTE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE BRUNO GOLLNISCH, DÉPUTE AU PARLEMENT EUROPÉEN ET MEMBRE DU BUREAU POLITIQUE DU FRONT NATIONAL

Ce n’est pas parce qu’il était accusé que Dominique Strauss-Kahn était coupable. Mais ce n’est pas parce que Mme Diallo a menti pour se faire admettre aux USA qu’il est innocent ! Car enfin, faut-il croire qu’il ne s’est donc rien passé ?

A supposer même que « l’innocence » de M. Strauss-Kahn se réduise à un « rapport sexuel tarifé », comme le disent ses partisans, cela signifierait au mieux que cet homme marié assouvissait ses instincts en recourant à la prostitution, se mettant, lui et sa fonction, comme la suite l’a prouvé, à la merci du scandale et du chantage.

Ce type de comportement – et bien d’autres choses – disqualifiait complètement cet érotomane – et comme président du FMI et comme candidat à la Présidence de la République.

La plupart des socialistes affectent de condamner la prostitution. Leurs amabilités actuelles à l’égard de Strauss-Kahn donnent la mesure de leur hypocrisie.