Après les agressions antisémites, les patates volantes contre les chauffeurs de bus

Communiqué de presse du Front National Villeurbanne

A en croire nos élus et les médias, on croirait que l’insécurité à Villeurbanne se limite aux agressions sur les membres de la communauté juive.

Or, l’insécurité touche tous les Villeurbannais, quelque soit leur religion ou leur condition sociale, et cela 365 jours par an !

Ainsi, les chauffeurs de bus de la ligne C17 sont régulièrement victimes d’agressions dans le quartier des Buers. Récemment, ils ont même eu droit à des jets de pommes de terre !

La situation est devenue tellement intenable que ces derniers menacent de ne plus desservir le quartier. La direction des TCL négocie le versement d’une prime de risque afin que les passages soient maintenus.

Le Front National de Villeurbanne apporte son soutien à ces chauffeurs de bus.

Stéphane Poncet
Responsable du FN Villeurbanne
Secrétaire département adjoint FN 69