Les incivilités ont un coût

En cette période estivale, les incivilités aux abords des bassins des piscines d’Oullins et Sainte-Foy-lès-Lyon ont un coût.

Dans un article du Progrès du 23 juillet 2012, nous apprenons que face aux incivilités, la piscine oullinoise a dû réorganiser son site entièrement dès 2010 et fera dorénavant appel de façon régulière à des vigiles pour les trois mois d’été.  Coût total pour la commune : 9.000 €. De même, la piscine de Sainte-Foy-lès-Lyon pourtant réputée pour son côté familial et la présence de deux bassins permettant de séparer les nageurs des « barboteurs » n’a pu cette année échapper à la règle et emploie un vigile à temps plein. Son coût n’est pas communiqué.

C’est sans compter le coût de la surveillance de nuit des bassins pour éviter l’intrusion de baigneurs nocturnes.

La Mulatière échappe encore à cette règle grâce à la proximité. Ce sont les maître-nageurs qui font eux-mêmes les gendarmes quand cela s’avère nécessaire car ils connaissent personnellement une bonne partie des utilisateurs du bassin.

« Le recours à du personnel spécialisé dans la sécurité commence à s’installer dans le paysage d’été au bord des bassins. Une exception en passe de devenir une regrettable habitude. « C’est une évolution. C’est le temps qui nous guide » philosophe la directrice de la piscine oullinoise  » Le Progrès 23 juillet 2012

Article rédigé par Muriel COATIVY
Secrétaire départemental adjointe
Responsable Front national de la 12ème circonscription du Rhône