LE DROIT DE VOTE AUX ETRANGERS : ACTE DE TRAHISON NATIONAL DU PS

COMMUNIQUE  DE  PRESSE  DU  FN  VILLEURBANNE

Le Front National confirme son refus catégorique du droit de vote aux  extracommunautaires. Ce refus  découle du  principe de base de son programme : la préférence nationale.

La volonté du PS  d’accorder  ce droit de vote  repose sur une stratégie simple : devant la désaffection croissante des français pour la gauche universaliste et laxiste, ces élus  PS comptent   dans le futur se maintenir au pouvoir  en s’appuyant sur des électeurs  extracommunautaires  qui constitueront un vote communautariste et confessionnel.

Le vote majoritaire en faveur  des islamistes de ressortissants maghrébins  installés en France depuis 50 ans est une bonne illustration du danger de cette mesure  pour la république.

Pour le PS c’est la suite logique de la politique entreprise depuis 30 ans de destruction de  l’identité  de la France en  noyant  son peuple sous le tsunami migratoire émanant du sud.

A Villeurbanne cette politique est  appliquée avec constance par la municipalité dans tous les domaines.  Les villeurbannais en constatent  les conséquences négatives pour leur ville.

Le Front national n’acceptera jamais l’application de cette mesure qu’il assimile à une  trahison nationale. Rappelons aux français que  la principale source des maux de notre pays est l’immigration extracommunautaire et les politiciens de l’UMPS.

Stéphane Poncet
Responsable du FN Villeurbanne
Secrétaire département adjoint FN 69