Eric, français patriote, exilé économique.

Âgé de 48 ans, j’ai un Master en Informatique Appliquée, entre autres nombreux diplômes. Et, comme nombre d’entre vous, je suis actuellement sans emploi.

Pour confirmer ce que  Marine Le Pen a avancé à propos de la mondialisation et de son impact sur les prestations de services, je peux vous assurer que :
– depuis plusieurs années déjà, je devais me résoudre à la précarité, c’est à dire à des missions temporaires et sporadiques, sans trouver de CDI ;
– face à la concurrence des indiens, on m’a demandé de baisser mon taux de facturation de 50% !!!
Réduit à l’état de journalier, je ne pouvais plus m’en sortir en France. Je me suis donc résolu sans conviction à m’exiler économiquement au Canada.  Le Canada n’est pas le paradis, mais il l’est en comparaison de la France aujourd’hui. Patriote de coeur, je me considère actuellement en exil économique et j’espère pouvoir revenir un jour en France.
Bon courage à tous.
Amitiés nationales.

Eric