La Région Rhône-Alpes doit aussi se serrer la ceinture

Communiqué de Christophe Boudot – Conseiller régional et Secrétaire départemental du FN du Rhône – 21 février 2013

Il y a quelques jours, trois ministres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault ont annoncé la nouvelle au comité des finances locales.

La baisse des dotations de l’Etat atteindra un milliard et demi d’Euros en 2014 et encore autant pour l’année 2015. Cette réduction est deux fois plus importante que celle initialement prévue.

Les présidents de région socialistes, Jean-Jack Queyranne en tête, n’ont pas du tout apprécié cette décision unilatérale. Ils se sentent trahis et en même temps prisonniers de leur fidélité politique…

Je me permets de donner un conseil à Monsieur Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes : au lieu d’agiter le chiffon rouge de la baisse des programmes d’investissements, la région Rhône-Alpes, comme nous lui avions proposé lors des récents débats budgétaires, doit envisager sérieusement de faire des économies :

•    En cessant de financer des dépenses hors compétences comme celles par exemple de la coopération internationale.

•    En cessant de financer la communication politico-électorale, les syndicats et les associations communautaristes décrites à juste titre comme une clientèle électorale fidèle.

•    En cessant d’embaucher des agents territoriaux et autres chargés de mission qui sont déjà au nombre de 1 600, rien qu’à l’Hôtel de Région.