A Sainte-Foy-lès-Lyon, les cloches sont restées silencieuses à l’annonce du nouveau pape

De Muriel COATIVY, responsable de la XIIème circonscription du Rhône

Quel dommage qu’à l’instar de notre commune avoisinante Saint-Genis-Laval, toutes les cloches de notre commune n’aient pas carillonnées vers 19h15 en même temps que la fumée blanche sortait de la cheminée de la basilique Saint-Pierre à Rome.

Les fidésiens comme beaucoup de français peuvent regretter que nos cloches des églises soient de plus en plus silencieuses. Autrefois elles annonçaient les moments forts de la vie de la communauté. Aujourd’hui, elles ne sonnent plus que dans quelques villages.

Les carillons des cloches hier soir auraient été un signe fort pour tous les catholiques du monde tout particulièrement ceux opprimés en Orient et ceux dénigrés en Europe.