Argumentaire contre la liaison ferroviaire Lyon-Turin

Le groupe Font National est, dès le départ, le seul groupe politique au Conseil régional Rhône-Alpes à s’opposer fermement au Lyon-Turin.

Même les élus du groupe Europe-Ecologie-Les Verts (EELV), avant de tourner leur veste en 2012, étaient parmi les promoteurs les plus farouches du projet (notamment les MM. Kohlhaas, Leclerc et Leras); de nombreuses décisions en faveur du Lyon-Turin ont été prises avec leur concours. Constatant cependant que l’opposition populaire au projet ne faiblit pas dans les deux Savoies et dans le Piémont italien, les écolos en pleine décomposition essayent désormais d’en tirer profit sans pourtant pouvoir justifier concrètement leur changement d’attitude.

Quant au groupe Front National, il a publié au moment des grands débats un argumentaire contre le projet ferroviaire qui est toujours d’actualité. Pour le consulter, CLIQUEZ ICI