Attaques de distributeurs : la criminalité s’étend désormais à la campagne

Communiqué du groupe Front National – 26 mars 2013

Depuis la nuit de vendredi à samedi, les distributeurs d’argent de quatre banques ont été attaqués au gaz explosif à Saint-Laurent-de-Mure (Rhône), Ecully (Rhône), Veauche (Loire) et Trévoux (Ain). Bien que ces actes odieux ne semblent avoir réussi qu’à Ecully, les dégâts matériels sont néanmoins très importants et témoignent d’une nouvelle accentuation de la criminalité.

Le groupe Front National constate que la criminalité et l’insécurité s’installent désormais à la campagne. Il remarque également que les actes criminels augmentent en intensité et n’épargnant désormais plus personne.

Le groupe Front National pointe les responsabilités respectives de la gauche et de la droite en matière d’insécurité : depuis plus de trente ans, elles ont successivement refusé de voir le problème en face, se limitant à prendre quelques « mesurettes » et à effectuer de la « communication » pour calmer la population.

Que ce soit la non-application des condamnations, l’impunité croissante, la tolérance des multirécidivismes, le manque de places dans les prisons, la diminution du nombre de policiers, le refus d’expulser les délinquants étrangers ou la complaisance de certaines institutions (Sénat) vis-à-vis de certains actes violents (commis par des syndicalistes), l’UMP, le PS et leurs alliés portent l’entière responsabilité de cette situation.

La violence actuelle n’en est hélas qu’à ses débuts. Seules les mesures énergiques et cohérentes que nous préconisons depuis longtemps pourraient la conjurer.

Source : www.fnra.fr