Un homme égorgé à son domicile de Lyon 3ème : quatrième homicide volontaire sur le Rhône depuis le début de l’année 2013

Manuel Valls a divulgué début 2013 les chiffres de la délinquance 2012 et s’est exclamé victorieux “le niveau d’homicides” en France “est le plus bas jamais atteint”. Les chiffres sont là pour l’attester même si on tempère rapidement en admettant que les tentatives d’homicides sont elles en très forte hausse.

Ainsi , sur le Rhône, on ne déplore en 2012 “que” six homicides volontaires contre 16 en 2011 et là aussi on tempère à nouveau en rappelant que les tentatives d’homicides volontaires sont passées de 16 à 34 en un an et on omet volontairement de comptabiliser les deux homicides jugés involontaires faute de preuves suffisantes au moment des faits.

Comme la douleur se calcule aujourd’hui en ITT, on essaie de nous résumer la violence en statistiques : -62,5 % d’homicides volontaires dans le Rhône entre 2011 et 2012 !  Mais c’est encore vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes et on comprend dès lors mieux la polémique soulevée autour du livre de Laurent Obertone “La France orange mécanique”. “Onnous invite fortement à arrêter de regarder la réalité en face.

Pourtant cette réalité nous rattrape, inexorablement. Nous voilà le 11 mars et en seulement deux mois, le Rhône déplore déjà 4 homicides volontaires. Le 11 janvier une femme est tuée à Bron de plusieurs coups de couteau. Le 30 janvier, une jeune femme est dépecée dans le 3ème arrondissement de Lyon. Le 8 février, une femme est égorgée à la Mulatière. Ce jour, le 11 mars, un homme est retrouvé égorgé dans son appartement du 3ème arrondissement.

-62,5 % d’homicides volontaires dans le Rhône entre 2011 et 2012 ! “le niveau d’homicides” en France “est le plus bas jamais atteint”. C’est vraiment faire preuve de bien peu de respect pour toutes les victimes de cette sauvagerie contemporaine, celles décédées mais aussi celles qui ont survécu mais dans quelles conditions. Nous ne pourrions toutes les citer, des femmes violées, d’autres tabassées et/ou poignardées même enceintes, cet adolescent de 14 ans brûlé au 3ème degré au pied de son immeuble (10/05/12), cette autre ado jetée dans le Rhône “pour rire” (15/06/12), cette femme ébouillantée par son ex avec de l’huile (30/05/12), cette autre jeune fille ébouillantée dans son sommeil par son frère (06/03/12) (acte qualifié de simples violences volontaires alors qu’il existe, pour rappel, dans le droit français la qualification de torture et actes de barbarie !) , ces femmes jetées par la fenêtre et qui survivent miraculeusement (19/05/12 et 6/09/12), ces policiers visés délibérément par des véhicules en fuite (25/03/12 ; 8/07/12), cet homme battu à terre et “achevé” en lui roulant dessus (30/01/2012) …

Manuel Valls a confirmé qu’il allait réformer en profondeur l’outil statistique de la délinquance afin d’éviter les “manipulations” et être “transparent”. Ah, nous voilà rassurés. Jeunes filles du 8ème arrondissement, vous pouvez dormir tranquilles. Gérard Collomb l’a dit : “il n’y aura pas d’autres viols” à Lyon.

« Nous vivons probablement l’époque la moins dangereuse de notre histoire »

Article rédigé par Muriel COATIVY
Secrétaire départemental adjointe
Responsable de la XIIème circonscription du Rhône