Mariage pour tous à Givors : j’exercerai ma liberté de conscience

Communiqué de presse d’Antoine MELLIES, candidat RBM / FN aux élections municipales 2014 sur GIVORS

Après l’adoption du « mariage pour tous » par l’assemblée nationale en deuxième lecture, et si le Président de la République promulgue cette loi, j’indiquerai sans détours aux Givordines et aux Givordins que s’ils m’accordent leur confiance aux prochaines élections municipales de mars 2014,  je ne célèbrerai pas de mariages entre personnes de même sexe.

Comme m’y autorise l’article L.2122-18 du code général des collectivités territoriales, je délèguerai cette tâche aux conseillers municipaux de l’opposition qui se feront une joie (j’en suis sûr) d’aller à l’encontre des valeurs défendues par nos concitoyens. Il est à ce titre surprenant que Martial Passi qui pourtant membre du parti communiste, ne se soit pas prononcé clairement sur cette question. Peut-être ne souhaitait-il pas heurter une large partie de son électorat, peu encline à supporter une loi visant à fragiliser encore un peu plus la famille.

J’attends également une prise de position claire de Michelle Palandre, conseillère municipale UMP de Givors et tête de liste sur cette même commune, qui est restée bien silencieuse sur le sujet. Dans cette stratégie de diversion orchestrée par François Hollande, seule Marine le Pen et le Front national sont restés intègres, mettant en accord leurs principes avec leurs actes.