Pour resserrer ses rangs divisés, la Gauche Socialo-Ecolo-Communiste joue à se faire peur (avec vidéo)

Communiqué de Bruno Gollnisch, Président du groupe FN au Conseil régional Rhône-Alpes et Député européen 

Sous prétexte de condamner les actions du jeune Gabriac, qui cependant ne concernent en rien son comportement dans l’Assemblée Régionale, les groupes de Gauche et d’extrême Gauche, dans une déclaration « solennelle », mais surtout grandiloquente, ont chanté la chanson éculée de la République en danger, du péril fasciste, etc… Le Président socialiste Jean-Jack Queyranne s’est hélas prêté à ce petit jeu ridicule et insignifiant, s’engageant notamment à dénoncer les coupables au ministre de l’intérieur.

Ces réflexes de délations sont détestables. On attend la même et vertueuse indignation quand les casseurs de la CGT saccageront des préfectures, quand les bandes ethniques de voyous incendient les voitures, pillent les magasins, agressent les touristes, quand les extrémistes islamiques tentent d’égorger des militaires, etc. On attendra longtemps…


Bruno Gollnisch (FN) recuse les reproches d… par FNRhoneAlpes

Source : www.fnra.fr