Transition énergétique / sécurité routière: même combat, même lobbyisme industriel !

Communiqué de Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire et Conseiller régional – 22 juin 2013

Sophie Robert a rappelé lors de la dernière assemblée plénière de la région Rhône-Alpes (31 mai 2013), les incohérences des politiques mises en place par les gouvernements successifs de notre pays : en temps de crise, les créations d’impôt au nom de l’écologie nous apparaissent plus criminelles que salutaires !

Elle avait notamment cité et dénoncé l’écotaxe pour les poids-lourds de 3,5 tonnes, mettant en garde contre de nouvelles mesures, de nouvelles taxes, qui pourraient s’appliquer, cette fois-ci, aux automobilistes, véritables vaches à lait du pouvoir en place.

Quelque trois semaines plus tard, au nom, cette fois-ci, de la sécurité routière, de toutes ces bonnes intentions que le gouvernement prétend défendre, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, lui donnait raison en demandant au Conseil National de la Sécurité Routière, de se pencher sur l’introduction des boîtes noires dans les voitures, afin « de lutter contre la mortalité routière. »

Alors, tous pistés, tous surveillés ? Les usagers de la route sont parfois tous complotistes, ils pensent que chaque mesure prise est destinée à leur piquer des sous… Et ils n’ont pas tort si l’on se rappelle cette extraordinaire décision qui les obligeait à posséder un éthylotest sous peine d’amende. Depuis, Manuel Valls a annulé la décision. Mais le mal était fait : les Français avaient tous acheté leur éthylotest et gonflé généreusement, au passage, les profits des sociétés comme Contralco ou Red-Line Products, dont selon toute vraisemblance, les représentants commerciaux sont très actifs au sein… des Parlements !

En mettant en place cette dernière proposition du ministre Valls, les socialistes persisteraient dans ce travail de fond, totalitaire, au service des multinationales et des ambitions mondialistes qui luttent contre les nations. Après le triangle, le gilet jaune et toutes les autres stupidités superflues mais obligatoires au nom de la Sainte Sécurité Routière, on est en droit de se demander jusqu’à quand va durer cette pitoyable et coûteuse comédie !

Source : www.fnra.fr