Encore un otage français …

De Georges LABOUCHE, ancien conseiller municipal de Sainte-Foy-lès-Lyon (1989 – 2001)

Ce n’est plus au Nigeria ou au Mali, non, mais en France ! à Paris le 16 juin, qu’un nouvel otage français vient d’être injustement arrêté ! Nicolas, 22 ans, étudiant, manifestait pacifiquement contre la loi Taubira, le 16 juin aux abords des locaux de M6, lorsqu’il a été interpellé et présenté en comparution immédiate. Avec 1500 autres français, il exprimait la souffrance d’un peuple et d’une jeunesse assoiffée de Vérité, refusant une loi antinaturelle, défigurant les fondements même d’une civilisation bimillénaire. Une démocratie qui prétend exporter depuis 300 ans des “droits de l’homme, sans Dieu”, dans le monde entier, vient de donner, par l’incarcération immédiate à la prison de Fleury Mérogis, de ce jeune homme, au casier judiciaire vierge, la preuve d’un régime totalitaire aux abois. Depuis la guerre d’Algérie, il y a 50 ans, Nicolas est le premier prisonnier politique entachant gravement le règne de Mr Hollande.

Quelle rançon faudra- t- il payer, pour libérer ce patriote. Aristote nous a prévenu : « les démocraties se dégradent avant  de finir en dictature »