Le Val de Saône en proie aux vols de véhicules

Par Rodolphe DJAOUTI, responsable du secteur Val de Saône

On apprend dans la presse du 17 juillet 2013 que des habitants du Val de Saône se sont fait dérober leur véhicule (à Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Curis et Poleymieux). Le modus operandi est on ne peut plus simple : le ou les auteurs entrent dans les propriétés, trouvent des véhicules ouverts avec les clés sur le contact, prennent position dans la voiture, démarrent  et prennent la fuite…

Ceci nous confirme une chose : plus aucun coin de France n’est aujourd’hui épargné par la délinquance. Une étude récente relevait déjà ce triste constat : la  plupart des véhicules volés en zone rurale le sont moteur tournant ou bien clés sur le contact, alors que le propriétaire s’est absenté le temps d’ une course chez un commerçant du village.

La fonte constante, depuis des années, des effectifs de police et gendarmerie ne risque pas de dissuader les malfaiteurs d’agir, bien au contraire ! D’autant que, même pris par la force publique, les délinquants ne risquent plus grand chose dans notre pays des bisous…

Le Front National propose de reconstituer les effectifs de police et gendarmerie, garantes de la paix publique, et d’appliquer une vraie tolérance zéro,  notamment par l’application réelle des sanctions pénales,  seule dissuasion efficace. http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/