Une société privée de sécurité ferme les parcs d’Oullins : une initiative sinon suffisante en tout cas coûteuse

Par Muriel COATIVY, responsable FN de la XIIème circonscription du Rhône

Fermer un parc ou tout lieu accueillant du public n’est plus chose facile de nos jours. Les agents municipaux se trouvent trop souvent confrontés à de graves atteintes aux règles élémentaires de savoir vivre en société. Les agents communaux se sentant dépassés par ce qu’on se doit d’appeler communément des “petits désagréments”, les parcs seront désormais fermés par une société privée. Coût de l’opération pour les Oullinois : 11.974 € du 1er juillet au 31 décembre, reconductible. Résultat positif : plus de bruit de rodéos nocturnes dans les parcs. Enfin, pour l’instant car en ne traitant que les effets du problème sans en éradiquer la cause, on ne fait que le reporter. 

Les incivilités ont un coût et cette facture vient se rajouter aux 9.000 € engagés chaque été pour rémunérer les vigiles assurant la sécurité à la piscine d’Oullins.  Déjà l’an passé la directrice de la piscine d’Oullins philosophait  « Le recours à du personnel spécialisé dans la sécurité commence à s’installer dans le paysage d’été au bord des bassins. Une exception en passe de devenir une regrettable habitude. C’est une évolution. C’est le temps qui nous guide ».

Continuons à être guidés par la fatalité et continuons à prendre les Oullinois pour des vaches à lait  !  Et surtout continuons cette politique de l’excuse face à ces jeunes qui déploient une énergie folle à contrevenir aux règlements et pourrir le travail des agents municipaux et  la vie des riverains.

Ah d’ailleurs, la société privée pourrait aussi assurer la fermeture de la piscine. Cela permettrait ainsi d’éviter les intrusions nocturnes comme celle du 21 juillet dernier et l’agression des policiers (dimanche 21 juillet / coup de poing sur un policier : une dent cassée et 7 jours d’ITT). Souhaitons qu’à 2.000 € par mois,  la société civile soit couverte par une bonne assurance !