Gérard Collomb nous fait maintenant le même coup que Nicolas Sarkozy !

Communiqué de presse de Christophe Boudot, candidat à la mairie de Lyon pour les élections municipales 2014

Content de lui, hyperactif, bronzé de retour de vacances à Saint-Tropez, Gérard Collomb, le maire socialiste de Lyon nous fait le même coup que Nicolas Sarkozy…

Il monopolise les médias, il inaugure en grandes pompes, il convoque les Lyonnais par milliers, parle à qui veut l’entendre de son prochain mandat de maire, il se montre à vélo au côté des journalistes habituels, on le voit partout mais officiellement… il n’est pas en campagne !

Prendrait-il une nouvelle fois les Lyonnais pour des imbéciles ? Je dénonce ce procédé particulièrement déloyal qui vise à faire payer par la mairie de Lyon, et donc les Lyonnais, les débuts de sa campagne municipale, sans intégrer un centime de dépenses à son compte de campagne.

En conséquence, j’ai donné mission à mon équipe de comptabiliser au quotidien les déplacements, les inaugurations, les cocktails et les publications de Gérard Collomb. Nous allons retracer très précisément les avantages en nature que la mairie de Lyon accorde déjà, en toute illégalité, au candidat Collomb aux prochaines municipales de 2014, pour le cas échéant saisir le juge de l’élection ainsi que la commission nationale des comptes de campagne.

Je rappelle à Gérard Collomb que le code électoral est très clair, il prévoit qu’à partir du 1er mars 2013, tout candidat à une élection municipale doit faire figurer l’ensemble de ses dépenses sur son compte de campagne sous peine de rejet du compte, non remboursement et inéligibilité.