Les maires doivent faire respecter nos principes républicains le jour de l’Aïd al-Adha

NicoleHNicole HUGON  –  Responsable FN Rhône pour la protection animale

La communauté musulmane a célébré le 15 octobre un rituel religieux en contradiction totale avec nos principes républicains.

En effet, à l’occasion de l’Aïd al-Adha, les musulmans du monde entier ont pour coutume d’égorger un mouton selon un cérémoniel bien précis, commémorant ainsi le sacrifice d’Abraham.

De nombreux experts scientifiques ont reconnu que les bêtes exécutées de la sorte souffrent terriblement et peuvent agoniser parfois pendant plus de vingt minutes dans d’atroces douleurs. La législation française l’interdit rigoureusement et préconise l’étourdissement systématique avant l’abattage.

Il est du devoir des maires des communes de faire cesser cette torture en faisant respecter nos principes républicains et humanistes.