Conseil Municipal de Givors : deux adjoints de M.Passi ont copieusement insulté le Front National

AMelliesCommuniqué de presse d’Antoine MELLIES, tête de liste GIVORS BLEU MARINE aux municipales 2014

Signe de la brignolisation des esprits, ceux-ci se sont échauffés durant le conseil municipal de Givors. A défaut de prendre conscience du désarroi des Givordins, deux adjoints de M.Passi, Mme Amelle Gassa et Monsieur Djamel Saadna s’en sont violemment pris au Front National, le taxant « d’extrême droite » et lui imputant la montée d’un prétendu discours « raciste », à la suite d’une agression d’un agent municipal.

Plutôt que de prendre à bras le corps les problèmes d’insécurité dont le lien avec l’immigration massive est objectif, plutôt que de s’attaquer à la racaille qui pollue la vie quotidienne des Français, plutôt que de lutter contre les incivilités quotidiennes, les communistes préfèrent se lancer dans de grandes études sur la psychiatrisation du racisme, profitant de cette occasion pour masquer leurs échecs cuisants en matière d’insécurité.

Ce genre de comportement ne sera pas compensé par l’attitude de Monsieur Boudjellabah et Monsieur Fréty, conseillers d’opposition à M.Passi qui en profiteront pour saluer la future réforme pénale de Mme Taubira.

Comme à Brignoles, les Givordins ne sont plus dupes de ces discours moralisateurs qui accélèrent la chute électorale de ces vieux dinosaures « communistes » complètement déconnectés des réalités auxquelles sont confrontés nos concitoyens, pour qui les lendemains électoraux seront désormais difficiles à vivre.