Pourquoi j’ai adhéré au Front national

AP, 23 ans, commune de Mions

Ayant une famille partagée d’un côté de gauche, de l’autre FN, en écoutant Mme Marine Le Pen, j’ai apprécié, compris et j’ai été totalement d’accord avec ses idées.

Habitant dans le 6ème arrondissement, un quartier pourtant sans trop d’étrangers, j’ai finalement constaté une dégradation dès leur arrivée dans certains nouveaux bâtiments récents type H.L.M.

Aujourd’hui à Mions, commune tranquille, certains points chauds (snack, kebab) sont des lieux de regroupement pour les “jeunes” et je ne passe pas devant à des heures tardives de la nuit par peur de l’agression.

Aujourd’hui, je n’ai plus peur de dire que je suis militante FN, vote FN et pense FN.