Et si le pouvoir, c’était de pouvoir ?

Bulletin municipal de Villeurbanne – octobre 2014

L’ahurissant feuilleton des scandales à répétition que nos « élites » nous servent au quotidien devient relatif au regard de leur inébranlable entêtement à mal faire, visages toujours souriants, satisfaits d’eux-mêmes. Dans ce contexte inouï, au niveau local chacun aspire à un relationnel de proximité normal avec ses élus, à l’écoute de leurs concitoyens mais l’écoute n’est pas toujours l’efficacité. Exemple quartier Faÿs.

Une copropriété s’adresse aux élus depuis presque 2 ans afin de résoudre des problèmes qui semblent, à la base, assez simples. Une association de musique créole s’installe face à eux dans une usine désaffectée, bourrée d’amiante ! Niveau sonore et cris continus deviennent intolérables à la longue, détruisant le sommeil de plusieurs personnes. Les solutions existent si on en croit la municipalité mais ça sera ENCORE très long ( !), le Préfet ayant seul le pouvoir de sanctionner (si sanctions il y a) ! En fin de compte, l’arrêté du maire sur les nuisances sonores, il fallait qu’il existe mais ça ne sert à rien ; les pouvoirs de la municipalité sont nuls. Quant à l’amiante, camouflée sous des tuiles posées à la hâte, les réponses, pour l’instant, n’existent pas …

Dans le même quartier, des Rooms squattent des locaux, borne à incendie fractionnée, poubelles étalées, gamins jouant dans la rue en pleine circulation, etc … Les procédures ne sont pas du ressort du maire cette fois-ci. Les habitués d’un bar (qui doit fermer à 1h du matin) chahutent jusqu’à 3-4h du matin. Qui veut bien s’en occuper ? Le squatt de la Doua ? Palme d’or pour nos élus.

Pour tous ces « services », pour cette impuissance et ces lourdeurs incroyables, pour cette incapacité à faire en somme, votre prochaine feuille d’impôts locaux vous rappellera en échange, par contre, vos devoirs …. envers eux ! N’ oubliez pas de vous en acquitter car vous n’êtes pas ministres, vous ! Il vous en coûterait beaucoup trop cher… et tout de suite !

Michèle Morel, Michel Casola – FN – Villeurbanne Bleu Marine

michele_morelmichel_casola