L’idéologie laxiste, l’autre responsable du drame de Vénissieux

CBoudotRCommuniqué de presse de Christophe BOUDOT et la Section FN / RBM des jeunes de Vénissieux du 6 novembre 2014

La nuit dernière à Saint-Priest, un policier de Vénissieux est mort et un autre a été blessé en tentant interpeller des individus à bord d’une voiture volée qui refusaient d’obtempérer. Il s’agit malheureusement d’un nouveau drame de l’insécurité dans nos villes devenues de plus plus dangereuses et criminogènes.

Par idéologie, l’Etat et la municipalité de Vénissieux laissent leurs forces de l’ordre en sous effectif et sans véritables moyens d’action, ce qui les condamne à devenir chaque jour les victimes expiatoires des voyous multi récidivistes.
La mort de ce jeune policier est un scandale absolu, notre société ne peut se résigner à voir, un à un, ses policiers mourir dans l’exercice de leur fonction.

Je réclame avec la plus grande fermeté plus de policiers sur le terrain et plus de matériel d’équipement pour que leur mission difficile ne tourne plus au drame.

Madame, le maire de Vénissieux doit prendre toute la mesure de l’insécurité qui règne dans sa ville en accordant plus de moyens et plus de considération à sa police municipale.

Le Front national présente ses sincères condoléances à la famille du policier décédé ainsi qu’a celle de son collègue blessé et exprime son indéfectible soutien à l’institution policière nationale et municipale qui fait un travail remarquable et dangereux sans être véritablement reconnue par le gouvernement et les responsables politiques de la ville.

Source : http://christopheboudot.fr/