L’hyper-violence est devenue le quotidien des usagers

Communiqué du groupe Front National – 11 février 2015

FNRALa récente agression très violente de deux contrôleurs de la SNCF sur la ligne TER Lyon – Grenoble montre une fois de plus la hausse de l’insécurité dans les transports de notre région.

La situation est dramatique, le personnel de la SNCF et les usagers sont ainsi confrontés, tous les jours, à une hyper-violence qui s’imposent à eux dont l’Etat n’assume même plus la réalité.

L’Etat socialiste et la Région portent une responsabilité directe dans la montée de ces violences : justice laxiste, manque de moyens humains, communautarisme, refus d’affronter la réalité. C’est l’ensemble de la qualité du service que la SNCF et la Région doivent aux usagers rhônalpins qui s’effondrent d’années en années.

Le Front National apporte son soutien aux deux agents sauvagement agressés et déplore que l’Etat ne prenne pas la mesure de l’explosion de la délinquance qui condamne nos compatriotes à subir des délits toujours plus violents.

Cela suffit ! Que faudra t-il encore à ces responsables politiques de l’UMPS pour enfin lutter efficacement contre l’hyper-violence du quotidien ? Seul le Front National aura le courage politique d’appliquer des mesures efficaces.

Source : http://www.fnra.fr/