Conseil d’arrondissement : texte de mon intervention au sujet du projet TIGALY

NorbertHPar Norbert HEKIMIAN, conseiller du 6ème arrondissement

Afin d’éviter toute confusion et toute exploitation ultérieure de mon vote, je vais en expliquer les motivations, étant entendu que j’exprime non pas un désaccord sur l’objectif mais sur la méthode.

J’ai trouvé cette idée pour le moins saugrenue.

Organiser des rencontres sportives, pour tous, soit.

Organiser un tournoi international gay de Lyon avec l’appui de la ville, me paraît être une bien étrange idée. Il s’agit là d’une vision communautariste du sport, contraire à l’esprit même du sport. Imaginerait-on un tournoi international hétéro de Lyon ?

Pourquoi faire des homosexuels une catégorie à part ? Cela me paraît très stigmatisant. Je pense en outre que la plupart d’entre eux n’ont rien demandé de tel.

Nous avons posé des questions à des membres et à des responsables de clubs sportifs qui n’ont pas relevé de problématique spécifique d’homophobie dans le monde du sport. Dans un souci de rigueur, nous demanderons à la ville les documents sur lesquels se fondent ce projet.

Pour finir, le « vivre ensemble », ne se construit pas sur une vision communautariste et donc multiculturelle de la société, qui aboutit en fait à vivre « ensemble dans sa communauté », et, en face ou à côté, des autres communautés.

Cette approche choisie par la ville, ne répond donc pas au problème de l’homophobie, voilà pourquoi je voterai contre, au nom de la lutte contre l’homophobie.

Je regrette que la majorité municipale de la ville de Lyon ne s’engage pas dans une lutte plus globale de lutte contre toutes les intolérances et toutes les discriminations.