POUR SE DETENDRE UN PEU … UNE DEVINETTE

NorbertHPar Norbert HEKIMIAN, conseiller du 6ème arrondissement de LYON

Ce qui suit est une situation totalement imaginaire. Il s’agit juste d’une devinette.
Imaginez qu’un jour, un dirigeant socialiste vous dise : « Français, je vous ai compris. Nous allons arrêter cette folle politique migratoire. Nous allons adopter un principe beaucoup plus raisonnable : nous allons accueillir cette année deux personnes seulement et nous adopterons la règle suivante : nous multiplierons par 2.5 seulement chaque année le nombre total de personnes accueillies. Nous aurons ainsi au bout de cinq ans 78 personnes en tout, ce qui est très peu ».
Un dirigeant des républicains qui passe par là avec des amis de l’UDI et du MODEM vous dit, « nous sommes tout à fait d’accord avec les socialistes ».
Des écologistes et des militants d’extrême gauche trouvent que cela est scandaleux et qu’il faudrait accueillir au moins 100 000 personnes la première année voire même un nombre illimité.
Que diriez-vous ? Seriez-vous d’accord ? Combien de personnes seraient accueillies au bout de 20 ans ?

Solution
Voici le tableau de progression du nombre de personnes.
ANNEE 1                2.00
ANNEE 2                5.00
3                                 12.50
4                                 31.25
5                                78.13
6                             195.31
7                             488.28
8                         1 220.70
9                         3 051.76
10                      7 629.39
11                   19 073.49
12                   47 683.72
13                119 209.29
14                298 023.22
15                745 058.06
16             1 862 645.15
17             4 656 612.87
18           11 641 532.18
19          29 103 830.46
20          72 759 576.14

Soit 73 millions environ au bout de 20 ans.
Conclusions
Il ne faut pas croire les socialistes et leurs amis.
Il ne faut pas faire de la politique à court terme.
Il faut faire attention aux fonctions exponentielles.
Il faut voter FN.