Nos crèches n’auront pas orné les mairies de l’ouest lyonnais … nous reviendrons l’année prochaine !

Mi-décembre, les représentants Front national des communes de Saint-Genis-Laval, Oullins, Caluire et Quincieux sont allés offrir, en présence de Muriel Coativy, candidate FN aux régionales 2015, une crèche discrète mais ravissante, à leur maire.

Cette initiative était d’autant plus d’actualité que dans le même temps,  l’Association des Maires de France (AMF) éditait un guide de “bonne conduite laïque” en demandant notamment une loi interdisant les crèches dans les mairies.

Notre souhait de voir préserver notre culture et nos traditions n’a trouvé aucun écho et notre initiative est restée lettre morte. Comme en atteste le témoignage de nos différents élus et responsables de secteurs :

Cécile BENE à Quincieux crechequiniceuxTribune libre de Bruno HOUDAYER – Caluire

BHoudayer

Bruno HOUDAYER, conseiller municipal de Caluire-et-Cuire Bleu Marine

La crèche hors-la-loi à Caluire ? Ayant constaté l’absence de toute crèche à l’Hôtel de Ville en ce temps d’Avent, nous nous sommes présentés, le 9 décembre, pour en offrir une, modeste certes mais bien symbolique de ces racines chrétiennes dont le terrorisme physique (attentats de Paris) et intellectuel voudrait nous couper. Nous avons été éconduits, par le 1er adjoint, bruyamment…comme si ce nouveau-né, venu sur terre apporter la paix, était un danger pour notre « vivre ensemble » ! Oserons-nous rappeler à la majorité municipale que, même minoritaires et si souvent traités comme des parias, nous représentons une part non négligeable de l’opinion qui, elle, n’entend pas rester sans réaction devant l’abandon de ce qui constitue l’âme de la France ? A Caluire comme partout, la résistance s’impose. Le résultat des « régionales » prouve qu’elle progresse. Ne baissons pas les bras !

Yves CRUBELLIER, conseiller municipal de Saint-Genis-Laval

stgenislavalcrecheIMGAnne NEQUECAUR-CHUBURU , conseillère municipale à OULLINS

crecheprogres


Une petite vidéo résumant notre action du 8 décembre 2015 pour la défense de notre culture et de nos traditions.