Zoom sur nos élus municipaux de Lyon

MARION-AgnèsCette semaine, nous avons rencontré notre pétillante élue du 7ème arrondissement de Lyon, Agnès MARION, également élue régionale Auvergne Rhône-Alpes.

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 38 ans et suis maman de 6 enfants. Avec mon mari nous avons une petite imprimerie dans le centre de Lyon.

J’ai été élue en 2014 dans le 7ème arrondissement, et je suis conseillère régionale à la faveur des élections de décembre dernier.

Au niveau national, la confiance des adhérents m’a permis d’entrer au Comité Central du Front national lors du Congrès de Lyon en 2015.

Qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser à la politique ?

Je viens d’une famille où la politique -et les idées nationales- est à l’honneur. Chez mes parents, elle s’invitait à table à chaque repas et c’était passionnant. Au lycée, j’ai été très marquée par un slogan martelé par l’extrême-Gauche : « Si tu ne t’occupes pas du Front National, le Front National s’occupera de toi ». Ce à quoi je répliquais « si tu ne t’occupes pas de la politique, la politique s’occupera de toi ». La politique impacte nos vies, définit le cadre dans lequel nous évoluons, prépare aujourd’hui l’avenir et l’héritage que nous laisserons à nos enfants. Impossible de “regarder le train passer”, surtout lorsque que le pays est gouverné en dépit du bon sens comme il l’était déjà alors.

Pourquoi avoir choisi le Front national ?

Parce que, à l’heure où tous les partis cherchaient à diluer la France dans l’ensemble Monde, le Front National était le seul parti à croire à la pertinence de la Nation. Parce que seul Jean-Marie le Pen défendait à la fois l’identité et la souveraineté de mon pays sans compromis, avec constance et cohérence. Au FNJ, nous étions une bande damis, le Front National ; pour moi, cest aussi des souvenirs de jeunesse extraordinaires !

Quelles satisfactions vous apporte votre mandat de conseiller d’arrondissement ?

Dans mon conseil où je suis l’unique réprésentante du FN, j’ai l’habitude de dire que je suis le “Jiminy Cricket” des élus qui siègent avec moi (contre serait plus juste). Ils sont tellement acquis à une logique mondialiste, communautarisme, “vivre-ensembliste” , qu’il ne parviennent plus à voir les conséquences que leurs décisions ont ou auront sur le Réel. Echelon de proximité, c’est pourtant au niveau de la commune et de l’arrondissement que leur folle idéologie vient se fracasser sur le mur de la réalité. Je leur répète souvent le fameux mot de Bossuet « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les choses”.

En dehors de votre vie politique, professionnelle et familiale, quels sont vos loisirs ?

Peu de temps pour les loisirs mais famille, amis et lecture sont les valeurs sûres qui permettent de se ressourcer pour mieux repartir au combat !