Oui, mais pendant ce temps à Beaucaire, ce qui devait arriver arriva !

DanielAlboutBillet d’humeur de Daniel ALBOUT,

responsable revue de presse FN69

En juin 2015,  Julien SANCHEZ,  le maire frontiste de Beaucaire, avait signé un arrêté ordonnant à certains  commerçants situés dans des petites rues étroites et résidentielles de fermer à 23 heures.

Le Maire avait alors subi les foudres d’associations communautaristes, du conseil français du culte musulman, d’opposants politiques et de médias parisiens.

Ce jeudi 18 août, un Beaucairois semble-t-il excédé par le tapage nocturne causé par un groupe de jeunes devant une épicerie, a ouvert le feu. L’individu a été interpellé. Si personne ne doit se faire justice soi-même, le Maire de Beaucaire n’est pas du tout étonné par ces faits.

Le comble de l’absurde, c’est que six commerçants contestent devant le tribunal l’arrêté du Maire au titre de la discrimination. Julien SANCHEZ sera à nouveau devant le tribunal le 22 septembre poursuivi  pour …..islamophobie !

Le Maire de Beaucaire  se demande quand la justice reconnaîtra-t-elle qu’avec ce type d’arrêtés, un Maire est dans son rôle ?

Les commerçants pourront-ils à nouveau après cet incident affirmer que les nuisances n’existent pas ?

Depuis deux ans, l’action inlassable du maire de Beaucaire donne des résultats indéniables en matière de sécurité. Les effectifs de police municipale sont passés de 13 à 23 agents, la vidéo fonctionne 24h/24 avec des opérateurs présents en temps réel derrière les écrans. http://www.beaucaire.fr/police-municipale-beaucaire

Un véhicule neuf vient d’être acheté fin juillet pour la police municipale, des moyens matériels et techniques ensuite, car, qui dit plus d’effectifs dit aussi besoin de plus d’équipements. Plusieurs immeubles abandonnés ont été murés afin d’empêcher tout squat et plus de 50 caméras seront en place début 2017, tout cela sans augmentation d’impôts.

Un seul problème persiste désormais : celui du laxisme de la Justice et de la baisse des effectifs de la Police Nationale. Il n’est pas rare de revoir les petits caïds qui pourrissent la vie des gens en liberté quelques heures après leur arrestation.

Avec des Beaucairois vigilants, une équipe municipale motivée et une collaboration étroite entre Police Municipale et Police Nationale, les premiers signes de la réussite sont déjà visibles. Le nombre de cambriolages, vols et agressions est en baisse et les arrestations en forte progression.

Si le 22 septembre, vous pouvez être à Nimes, devant le Palais de Justice, n’hésitez pas….. avec une pétition de soutien à Julien SANCHEZ  de plus de 2800  signatures , vous devriez vous faire entendre.