WAUQUIEZ, ou la résistible ascension du grand rouge qui fait tache.

logo-groupe-fn

Communiqué du Groupe Front national

au Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes

C’est officiel depuis hier, Laurent WAUQUIEZ est devenu le président de « Les Républicains », succédant ainsi à Nicolas SARKOZY.

En réalité, ce n’est guère une surprise. On se doutait depuis longtemps que la région ne serait qu’un marche pied pour M. WAUQUIEZ. Absent, sauf pour ses one man show en séance publique, déléguant tout et n’importe quoi à son vice-président régional M. BLANC, incapable de mener la fusion entre les deux régions Auvergne et Rhône-Alpes, incompétent à faire fonctionner la machine administrative, contraint de multiplier les contorsions politiques afin d’éviter un effritement de sa majorité composite, M. WAUQUIEZ a atteint en quelques mois à peine les limites de son impuissance.

Député, Président de la seconde région de France et désormais à la tête de l’une des principales formations politiques de ce pays, Laurent WAUQUIEZ ne peut pas prétendre tout faire. Il doit choisir. La conquête de la Région Auvergne-Rhône-Alpes n’a manifestement été qu’une étape dans son plan de carrière d’énarque. Il est temps qu’il passe et qu’il parte.