Oui, mais au Pontet la mutuelle du maire rencontre un vif succès

img_2102C’était une promesse de Joris Hebrard, d’offrir une bonne complémentaire santé aux pontétiens. Dès septembre 2015, les permanences ouvraient pour informer la population de cette nouvelle possibilité offerte aux moins favorisés d’accéder à  des soins de qualité au moindre coût.
Avec la baisse constante des niveaux de remboursement du régime général de Sécurité sociale, merci la gauche,  par manque de moyens financiers, près de cinq millions de français se privent de ce niveau supplémentaire de protection.
Désireuse de venir en aide à tous ceux qui n’ont pas la chance de bénéficier de l’aide médicale d’état réservée  aux migrants, clandestins et autres réfugiés entrés dans notre pays souvent dans  la plus parfaite illégalité, la municipalité du Pontet a mis en place une ” mutuelle communale”.
Les conditions d’adhésion sont très souples, puisque le seul critère retenu est celui de la domiciliation des adhérents. Le gain de pouvoir d’achat à prestation comparable, peut souvent aller de 40 à 50 %. et avantage supplémentaire, la mutuelle communale ne coûte quasiment rien au budget communal, hormis les mesures mises en oeuvre pour communiquer l’initiative à la population.
Aujourd’hui, c’est plusieurs centaines d’adhérents qui sont bénéficiaires de ” la mutuelle du maire” comme l’appellent avec affection beaucoup d’anciens. Pour Joris Hebrard et son équipe, répondre aux besoin des habitants du Pontet, c’est le plus important. Ils ont  d’ailleurs été élus pour cela.
Daniel  ALBOUT