Véhicules, mobilier urbain, gymnase incendié à Villefranche-sur-Saône : Tout cela va-t-il continuer encore longtemps ?

boudotcCommuniqué de Christophe Boudot – le 2 novembre 2016

Président du groupe Front National

au Conseil régional Auvergne–Rhône-Alpes

 

Faisant suite aux voitures incendiées de ces derniers jours, et à une longue litanie de locaux, d’une église, de maisons des associations, maison de quartiers, locaux de jeunes, incendiées depuis 4 ans, c’est au tour du gymnase du quartier de Belleroche d’avoir été totalement incendié dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre.

Même si l’enquête devra déterminer l’origine du sinistre, il ne fait guère de doute que cette nouvelle et insupportable dégradation est la conséquence logique de l’insécurité chronique qui gangrène la ville de Villefranche, aujourd’hui ville islamisée, communautarisée dont des responsables politiques dépassés ne savent plus stopper l’insécurité.

J’accuse tous ces responsables politiques qui se sont succédés depuis des années de ne plus être à la hauteur des enjeux terribles de notre société. Ils ont tout laissé faire, ils ont tout accepté et leur soumission a condamné nos compatriotes du beaujolais, les forces de l’ordre et les pompiers  à une insécurité permanente.

Ce drame va encore coûter très cher à la collectivité et ce seront toujours les mêmes qui paieront les dégâts.

Cette caste politique dynastique d’un autre âge doit laisser la place à des responsables politiques plus compétents et plus déterminés qui seront les nouveaux relais locaux, députés, maires, du Front national dans la perspective de la victoire dans quelques mois de Marine Le Pen à l’Elysée.