Tribune libre d’Oullins Bleu Marine – Septembre 2017

Toujours écouté – Jamais entendu
Depuis le début de son mandat, M. le Maire n’arrête pas de dire que la commune n’est pas riche et que les dotations de l’état vont en diminuant chaque année.
Aussi comme il ne se décide toujours pas à réduire les dépenses malgré nos demandes à répétition, il a dû, dès le début de son mandat mettre 8% de hausse sur les impôts.
Lors des élections, il a appelé à voter MACRON, qui va mettre en application une de ses promesses de campagne, à savoir supprimer la taxe d’habitation pour 80% des français.
Il va donc y avoir encore une baisse des recettes, à moins que le gouvernement ne crée une autre taxe qu’il prendra dans la poche du contribuable pour financer cette suppression et ne pas encore grever ses dotations aux communes.
Compte tenu que notre Maire, chasse aux voix oblige, ne sait pas serrer les cordons de la bourse, on pourrait s’attendre à une hausse des taxes locales restantes pour pouvoir boucler son budget et encore pavoiser.
Car en plus de son clientélisme, il a une boulimie d’actions de prestige qui le mettent en valeur ; prenons le dernier exemple en date avec l’inauguration de la place Hélène Carrère d’Encausse alors que des personnalités locales illustres n’ont pas encore de rue ou de place. Oui mais voilà c’est moins prestigieux au delà des murs de la commune et pour son image de Maire et de sénateur.