NON aux migrants dans le Beaujolais !

boudotregionalesCommuniqué de Christophe Boudot, président du groupe FN Auvergne-Rhône-Alpes – 4 octobre 2016

Nous soutenons les maires et la population qui refusent le diktat suicidaire du Préfet

C’est avec stupéfaction que nous avons découvert, dans le N°1100 du Patriote Beaujolais, deux pleines pages, véritable hymne à la politique gouvernementale d’accueil et de répartition sur notre sol des migrants clandestins. Il eut été plus équilibré de donner aussi la parole à ceux qui refusent la répartition de ces migrants !

Dans un territoire dont la ville centre, Villefranche, est en voie d’islamisation, dans un pays beaujolais frappé comme l’ensemble de notre pays par le chômage et l’effondrement du pouvoir d’achat, cet article est une véritable provocation pour bon nombre de nos compatriotes.

Les témoignages présentés sont surprenants. On nous parle de familles alors que 90% des déplacés de Calais sont des hommes. Quant au maire de Belleville, il croit bon de donner des leçons d’histoire … ceux de Ranchal et d’Anse nous parlent d’accueillir des familles et laissent faire…

Bref, d’amalgames en approximations, on justifie le véritable suicide démographique que le Préfet soutenu par quelques maires complices est en passe d’orchestrer dans le Beaujolais.

Le Front National, avec Christophe BOUDOT, refuse l’arrivée d’une immigration clandestine supplémentaire et se tiendra au côté des habitants et des maires du beaujolais qui refuseront de se soumettre au diktat suicidaire de l’Etat.