Nos élus locaux exigent que nos institutions arborent des drapeaux en bon état.

Grâce à l’action de notre élu Villefranche Bleu Marine, Florian ORIOL, suite à ses demandes auprès de l’adjoint concerné et du maire, les drapeaux du rond-point de l’Europe (entre Géant Casino et Mac Donald), qui étaient dans un état lamentable depuis trop longtemps, viennent d’être remplacés par des neufs.

Par respect pour les nations qu’ils représentent, les drapeaux doivent être tenus dans un état respectable.


Florian ORIOL interpelle Bernard PERRUT sur le rachat par l’Etat du Formule 1 de Villefranche-sur-Saône pour loger les migrants

Transformation de l’hôtel F1 de Villefranche en centre pour migrants.

Par Florian ORIOL, conseiller municipal Villefranche-Bleu-Marine

 

L’Etat est riche et efficace lorsqu’il s’agit d’aider des migrants qui dévoient le système d’asile. Par contre, l’Etat est pauvre et inefficace lorsqu’il s’agit d’aider nos compatriotes les plus fragiles qui sont pour certains confrontés à la rue, aux logements insalubres ou qui doivent survivre dans leur voiture.

Ci-dessous le courrier que je viens de transmettre au Maire de Villefranche-sur-Saône  :

 

Monsieur le maire,

Nous avons appris dans le Progrès d’hier que la transformation de l’hôtel F1 de Villefranche en centre pour migrants était déjà effective.

Cet article nous apprend que l’ex-hôtel Formule 1 va être transformé en immeuble à usage d’habitation pour 93 demandeurs d’asile avec enfants qui y résideront d’un à deux ans. Le directeur régional d’Adoma laisse aussi entendre que ces enfants seront scolarisés dans les écoles à proximité.

La rentrée scolaire étant proche, pouvez-vous nous dire combien d’élèves supplémentaires seront scolarisés ? Dans quelles écoles ? Est-ce-que l’Education nationale a prévu du renfort ? En effet, si ce sont les écoles de Béligny qui sont concernées, vous n’êtes pas sans savoir qu’elles ont déjà leurs propres difficultés.

D’autre part, vous êtes vice-président de l’Agglomération Villefranche Beaujolais en charge de l’urbanisme et de l’habitat. Est-ce-que la transformation de l’hôtel en immeuble à usage d’habitation est conforme au PLU ? En effet, le bâtiment se situe en Zone Industrielle du Bordelan qui est réservée à un usage tertiaire.

Pour conclure, toute cette opération semble se faire en catimini et sans préparation, certainement pour mettre la collectivité devant le fait accompli. C’est pourquoi le groupe Villefranche Bleu Marine vous demande :

– de répondre à nos questions
– d’organiser très rapidement une réunion entre Adoma, les élus caladois (de la majorité et d’opposition) et toutes les parties concernées
– d’informer en toute transparence les Caladois et plus particulièrement les habitants de Béligny.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, nos salutations respectueuses.


Véhicules, mobilier urbain, gymnase incendié à Villefranche-sur-Saône : Tout cela va-t-il continuer encore longtemps ?

boudotcCommuniqué de Christophe Boudot – le 2 novembre 2016

Président du groupe Front National

au Conseil régional Auvergne–Rhône-Alpes

 

Faisant suite aux voitures incendiées de ces derniers jours, et à une longue litanie de locaux, d’une église, de maisons des associations, maison de quartiers, locaux de jeunes, incendiées depuis 4 ans, c’est au tour du gymnase du quartier de Belleroche d’avoir été totalement incendié dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre.

Même si l’enquête devra déterminer l’origine du sinistre, il ne fait guère de doute que cette nouvelle et insupportable dégradation est la conséquence logique de l’insécurité chronique qui gangrène la ville de Villefranche, aujourd’hui ville islamisée, communautarisée dont des responsables politiques dépassés ne savent plus stopper l’insécurité.

J’accuse tous ces responsables politiques qui se sont succédés depuis des années de ne plus être à la hauteur des enjeux terribles de notre société. Ils ont tout laissé faire, ils ont tout accepté et leur soumission a condamné nos compatriotes du beaujolais, les forces de l’ordre et les pompiers  à une insécurité permanente.

Ce drame va encore coûter très cher à la collectivité et ce seront toujours les mêmes qui paieront les dégâts.

Cette caste politique dynastique d’un autre âge doit laisser la place à des responsables politiques plus compétents et plus déterminés qui seront les nouveaux relais locaux, députés, maires, du Front national dans la perspective de la victoire dans quelques mois de Marine Le Pen à l’Elysée.


NON aux migrants dans le Beaujolais !

boudotregionalesCommuniqué de Christophe Boudot, président du groupe FN Auvergne-Rhône-Alpes – 4 octobre 2016

Nous soutenons les maires et la population qui refusent le diktat suicidaire du Préfet

C’est avec stupéfaction que nous avons découvert, dans le N°1100 du Patriote Beaujolais, deux pleines pages, véritable hymne à la politique gouvernementale d’accueil et de répartition sur notre sol des migrants clandestins. Il eut été plus équilibré de donner aussi la parole à ceux qui refusent la répartition de ces migrants !

Dans un territoire dont la ville centre, Villefranche, est en voie d’islamisation, dans un pays beaujolais frappé comme l’ensemble de notre pays par le chômage et l’effondrement du pouvoir d’achat, cet article est une véritable provocation pour bon nombre de nos compatriotes.

Les témoignages présentés sont surprenants. On nous parle de familles alors que 90% des déplacés de Calais sont des hommes. Quant au maire de Belleville, il croit bon de donner des leçons d’histoire … ceux de Ranchal et d’Anse nous parlent d’accueillir des familles et laissent faire…

Bref, d’amalgames en approximations, on justifie le véritable suicide démographique que le Préfet soutenu par quelques maires complices est en passe d’orchestrer dans le Beaujolais.

Le Front National, avec Christophe BOUDOT, refuse l’arrivée d’une immigration clandestine supplémentaire et se tiendra au côté des habitants et des maires du beaujolais qui refuseront de se soumettre au diktat suicidaire de l’Etat.


La Vérité sur la salle d’auto-école réservée aux femmes à Villefranche-sur-Saône

FOPar Florian ORIOL, conseiller municipal Villefranche Bleu Marine

Depuis 24 heures, la gérante de l’auto-école et le député-maire Bernard Perrut se livrent dans les médias à un beau numéro de victimisation pour l’une et de duplicité pour l’autre.

Voici les éléments supplémentaires et en partie exclusifs qui vous montrent leurs mensonges respectifs.

J’espère qu’à cette occasion les médias daigneront reconnaître le rôle de lanceurs d’alerte de notre équipe de militants FN.


La gérante de l’auto-école se fait passer depuis deux jours pour une simple entrepreneuse qui a fait une étude de marché et qui propose ses services à des femmes de toutes confessions qui sont simplement gênées par le bruit des garçons.

Voici en exclusivité les tout premiers échanges sur la création de cette auto-école.

C’était le 19 juillet 2016, ce fil de discussion a depuis été supprimé de la page Facebook des Musulmans de Villefranche.

Pour résumer : une islamiste demande où elle peut passer son permis en “jilbab”*, ses “sœurs” lui répondent en l’orientant vers deux auto-écoles de Villefranche et notre fameuse gérante (pseudonyme “Sirup Many”) s’insère dans la conversation, annonce la création de sa fameuse auto-école et répond aux questions.

Vous verrez qu’elle envisage même de faire rentrer les “sœurs” par une autre porte pour qu’elles ne croisent pas les hommes et une autre participante dit que ce sera pratique pour les sœurs qui viendront en “niqqab-sitar”, c’est-à-dire le visage masqué, ce qui est interdit pas la loi.

14021573_664058300435139_7036617794311927048_n13938606_664058370435132_4739917243993854000_n14067603_664058423768460_8124240918473179106_n14063768_664058483768454_1790621181929227358_n14034735_664058550435114_1188065857278944404_n14034735_664058613768441_492909991945634064_n13907025_664058243768478_223593437601289935_n

*photo d’un “jilbab”  – Ce jeudi la gérante était dans cette tenue lorsque je suis passé devant son auto-école, on comprend pourquoi elle a refusé que les journalistes la filment…


Quant au maire de la ville Bernard Perrut : extraits de son communiqué

Soulignant son “opposition à toutes les formes de communautarisme”, il rappelle le “refus” de la ville de “toute demande d’accueil et de traitement différencié des hommes et des femmes dans les équipements publics de la ville, qu’ils soient sportifs, culturels, sociaux”.

Mensonge numéro 1 :

En avril dernier, la ville a loué en toute connaissance de cause la salle municipale de Béligny (la Maison des Familles) pour l’organisation d’un salon 100% réservé aux femmes (destiné aux musulmanes) .

Bernard Perrut était forcément au courant et si cette affaire avait été médiatisée à l’époque comme l’est aujourd’hui celle de l’auto-école, qu’aurait-il dit aux médias? “Je suis surpris et choqué ! ”

14040099_664062927101343_8545234621296677098_n14045635_664062843768018_3933739931188172367_n

Mensonge n°2 : la mairie adapte les horaires des centres aérés pour les enfants musulmans lors du ramadan.

Ci-dessous l’extrait d’un rapport interne du service Jeunesse de Villefranche.

(suite…)