Antoine MELLIES demande le rétablissement de l’éclairage public à GIVORS.

Courrier d’Antoine MELLIES, conseiller régional Auvergne Rhône-Alpes et président du groupe Givors Bleu Marine demandant au Maire de Givors, demandant suite aux très graves évènements qui ont eu lieu dans le quartier des Vernes à Givors, de rétablir l’éclairage public nocturne afin de ne plus handicaper le travail des différentes forces de sécurité (police nationale, gendarmerie, pompiers).
Courrier éclairage public 1 Courrier éclairage public 2

Les habitants du quartier des Vernes à Givors vivent l’enfer

MurielCPar Muriel COATIVY

secrétaire départementale FN69

D’année en année, les étés sont difficiles dans le quartier des Vernes à Givors, mais cet été 2016 marque un nouveau tournant. La peur s’installe dans les foyers. Des individus circulent armés et dégainent leur pistolet à la moindre altercation. D’autres n’hésitent pas à tenir des propos racistes pour s’approprier un territoire. “On vit un enfer presque toutes les nuits”. Le tout accentué largement depuis le 1er juin 2015 avec l’extinction de l’éclairage public.

Au-delà des actes de vandalisme largement entrés dans les moeurs (cocktail molotov sur la façade d’une école, incendie de voitures presque toutes les nuits, caillassage des pompiers dans “un environnement plutôt hostile”), c’est aujourd’hui l’autorité même de l’Etat qui est attaquée. A deux reprises, les attaquants s’en sont pris à la mairie annexe de Givors, Place Général de Gaulle, en y mettant le feu. D’abord dans la nuit du 8 au 9 août puis dans la nuit du 18 au 19 août. Face aux dégâts importants, les locaux ont dû être fermés au public.

Fermeture-exceptionnelle-de-l-antenne-Mairie-des-Vernes_slider

Aujourd’hui, Martial PASSI, maire PCF de Givors lance un appel aux secours à Monsieur le Ministre de l’Intérieur en demandant des renforts de police. Courageuse décision ! Après avoir semé le vent durant plus de 20 ans par une politique de la ville laxiste et clientéliste, Martial Passi ne peut plus faire face à la tempête.

rappeur policierFace à une situation de guérilla urbaine, ce n’est pas des pseudo-mesurettes empreintes au monde des Bisounours qui viendront en aide aux habitants. Les Givordins attendent de leur maire, premier magistrat de la commune, visé personnellement par ces attaques, un courage politique à la hauteur du défi. Rétablissement de l’éclairage public, établissement d’un couvre-feu pour les mineurs, missions précises et volontaristes confiées à la police municipale en lui donnant les moyens matériels d’agir efficacement et en toute sécurité, suppression  des subventions aux associations communautaristes de la ville ne respectant pas l’esprit de la République etc … Les mesures ne manquent pas pour que la peur change de camp et que les braqueurs et racailles de tous poils arrêtent de dire qu’il fait bon vivre ensemble à Givors… cela relève juste d’une volonté politique.

 

Mais Monsieur Passi est peut-être trop occupé en ce moment par ses soucis personnels, visé par une enquête préliminaire pour prise illégale d’intérêts, faux et usages de faux ?  Le sort des Givordins attendra …


Les élus Bleu Marine présents aux cérémonies du 8 mai 1945

GIVORS
Antoine Mellies, conseiller municipal de Givors, conseiller régional Auvergne Rhône Alpes et les conseillers municipaux du groupe Givors bleu marine, Emilie Fernandes Ramalho, Marie Joseph Fay, Corinne Charrier participaient avec les militants du Front National à la cérémonie de la victoire du 8 mai 1945 à Givors.
Le groupe Givors bleu marine a déploré le caractère politicien, électoraliste et diffamant du discours du Maire de Givors, Martial Passi qui n’a pas fait honneur à ceux qui se sont sacrifiés pour que la France reste libre et souveraine.
8 mai 2016 2 8 mai 2016 3
SAINTE-FOY-LES-LYON
Muriel Coativy, conseillère municipale de Ste-Foy-lès-Lyon et conseillère régionale Auvergne Rhône-Alpes participait ce dimanche 8 mai 2016 au 71ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945.

Pour la deuxième année consécutive, pour satisfaire aux exigences laïcardes des élus de gauche, la messe des anciens combattants n’est plus mentionnée sur l’agenda du site de la mairie http://www.murielcoativy.fr/quand la municipalité de Sainte-Foy-lès-Lyon se couche devant des revendications laicardes et le rendez-vous du défilé est donné Place Xavier Ricard, une place adjacente à la place de l’Eglise car il ne faut plus citer la place de l’Eglise (Conseil municipal du 27 mai 2014), le mot “église” pouvant heurter des enfants de confession non catholique !

Cette année encore, je ne peux que déplorer que la Marseillaise ait donné l’impression d’être subie par tous, a capella, les yeux baissés, les lèvres pincées … bientôt le nez bouché ? On a beaucoup écrit sur nos joueurs de football mais je peux vous assurer que nos élus fidésiens ne font pas mieux ! N’en déplaise à chacun, la Marseillaise est encore notre hymne national et à tous ceux qui défendent les valeurs de la république, seul notre chant national en est le symbole.
IMAG0270IMAG0268

NON au financement de l’A45 par la région

brignais2Grande opération tractage ce samedi 2 avril 2016 sur le marché de Brignais. Contre le projet A45 financé par la Région ! Les élus régionaux, Antoine Mellies, Muriel Coativy et Agnès Marion et les militants du secteur sont venus dire NON au projet A45 financé par la Région. L’accueil fut excellent. Les habitants, très impliqués dans ce projet controversé, sont inquiets et demandent des comptes à Laurent Wauquiez.

brignais4 brignais


Zoom sur notre nouvelle élue municipale Givors Bleu Marine

corinneCorinne CHARRIER, nouvelle élue municipale de Givors Bleu Marine.

Bonjour Corinne. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Givordine de 44 ans, mariée, 3 enfants, je suis Assistante Administrative dans une grande entreprise internationale de BPE.

Qu’est-ce-qui vous a amenée à vous intéresser à la politique ?

Je me suis toujours intéressée à la politique, mais au fil des années et avec les présidents qui se sont succédés, je ne me retrouvais pas dans leur politique trop laxiste. Je me suis alors intéressée au Front National où j’ai senti une véritable envie de faire relever la France vers le haut, une France solide avec du caractère et une identité.

Pourquoi avoir choisi le Front National ?

En 2014, Antoine Mellies est venu frapper à ma porte. Par son enthousiasme et son envie de faire évoluer les choses et de croire que l’on peut vivre paisiblement à Givors, il m’a convaincue de rejoindre son équipe (une bouffée d’oxygène et d’espoir).

Quelles satisfactions vous apporte votre mandat de conseillère municipale ?

Je suis déterminée à faire entendre la voix de nos électeurs dans les différents conseils.

En marge de votre vie professionnelle et familiale, quels sont vos loisirs ?

J’aime partir en Camping Car avec mon mari à la découverte de notre beau pays.

Givorsmars3R


  • 1
  • 2