Tribune libre d’Oullins Bleu Marine – Juin 2017

Vous avez reçu avec le mag de mai, le bilan de mi-mandat de l’équipe municipale en place. Elle en profite pour vous faire un récit de la transformation de notre bonne ville depuis 1997 jusqu’à nos jours. En ce point, nous sommes tout à fait d’accord avec elle et notre ville c’est bel et bien transformée. Mais voilà, nous n’avons pas la même perception de cette transformation.

Comme essaye de vous le faire croire M. Le Maire : “Oullins a une saveur de village” avec attractivité et qualité de vie. En somme, comme à son habitude, il triomphe avec modestie et essaye de vous convaincre en précisant que la population a augmenté de 1500 habitants mais quels habitants!!!! Et combien d’anciens en partent, alors là pas un mot….
Son côté village tranquille dit “village gaulois par Le Maire” a laissé place à une ville urbaine, dortoir et de passage avec la perte d’une partie de ses petits commerces d’artisanat au profit des grandes enseignes.

On a, en même temps, assisté à une explosion de la dette par habitant et une hausse sans interruption, à chaque mandat, de la pression fiscale pour pouvoir mettre la commune au niveau d’un arrondissement urbain : exemple une médiathèque disproportionnée aux besoins et coûteuse en fonctionnement, une grande rue toujours aussi inadaptée à la circulation de transit, etc…
Voilà ce que la majorité appelle une réussite ; à vous d’en juger.


Réunion publique à Oullins de Muriel COATIVY, candidate dans la 12ème circonscription du Rhône

Cette soirée sera l’occasion de vous présenter mes premières propositions que je défendrai dès mon arrivée à l’Assemblée nationale pour une opposition forte et efficace, de discuter avec Alain GODARD, élu Oullins Bleu Marine sur l’actualité de la ville d’Oullins et d’échanger avec Jean-Claude GUICHARD sur le thème “La relance économique par le pouvoir d’achat”.
Cocktail à l’issue de la réunion.  Soyez les bienvenus.

 


Tribune libre d’Oullins Bleu Marine – Mai 2017

Nous entendons répéter sans cesse que le quartier de la Saulaie est un quartier délaissé et que tous ses maux viennent de là. On dit en permanence : il faut réhabiliter le quartier et créer des infrastructures pour le rendre agréable. On nous rabat les oreilles qu’il faut établir le dialogue pour créer le vivre ensemble, ce qui ne veut pas dire grand-chose.

On voudrait en faire un quartier exemplaire à coup de subventions et d’argent public et nous faire croire que les habitants de ce quartier sont assimilables si on leur apportait confort et bien être. Mais  la majorité des habitants de ce quartier souhaite-t-elle simplement s’intégrer ? ; rappelons simplement des faits récents : installation d’un drapeau algérien sur le fronton d’une école comme pour signifier ici nous ne sommes pas en France, tags : « ici pas de flic et pour les autres on est prié de la fermer », destruction de la vidéosurveillance car dans ce quartier on n’aime pas être surveillé, destructions d’espaces de jeux, incivilités diverses et variées. L’angélisme et l’idéologie du vivre ensemble a ses limites et peut aussi rendre aveugle. La Saulaie est bien devenue une zone de non-droit. Une fois de plus la participation financière des différents acteurs (commune, métropole, région, état) pour réhabiliter ce quartier ne représentant que 5% de la population se fera sur le dos des contribuables.


Oullins Bleu Marine seul à rappeler l’échec de la politique de la ville à la Saulaie.

Alain Godard, élu Oullins Bleu Marine, a dénoncé jeudi 6 avril en conseil municipal d’Oullins la convention cadre relative à la gestion sociale et urbaine de proximité, concernant notamment le quartier de la Saulaie.

A l’instar de Stéphane Ravier qui a dénoncé dans Questions politiques sur France Inter le 2 avril dernier l’échec du “vivre ensemble”, Alain Godard a voulu pointer du doigt ces élus d’Oullins tant de gauche que de droite qui injectent sur la commune des milliers d’euros dans ce que la Cour des Comptes a dénoncé depuis des années comme étant un échec mais qui le font pour se donner bonne conscience, pour montrer qu’ils sont de bons apôtres du “vivre ensemble”, refusant délibérément de prendre en compte la réalité, le “vivre avec”. Parce ce que la réalité, c’est le communautarisme. Parce que la réalité, c’est l’insécurité. Parce que la réalité, c’est un échec.

Alain GODARD a été le seul élu à Oullins jeudi soir à rappeler LA réalité.