Réunion publique à Oullins de Muriel COATIVY, candidate dans la 12ème circonscription du Rhône

Cette soirée sera l’occasion de vous présenter mes premières propositions que je défendrai dès mon arrivée à l’Assemblée nationale pour une opposition forte et efficace, de discuter avec Alain GODARD, élu Oullins Bleu Marine sur l’actualité de la ville d’Oullins et d’échanger avec Jean-Claude GUICHARD sur le thème “La relance économique par le pouvoir d’achat”.
Cocktail à l’issue de la réunion.  Soyez les bienvenus.

 


Tribune libre de Muriel COATIVY – Ste-Foy-lès-Lyon – Mars 2017

Notre police municipale, enfin armée, sera-t-elle pour autant protégée ?

Ce 2 février 2017, Madame Sarselli a enfin annoncé, lors du dernier conseil municipal, sa décision d’armer la police municipale de notre commune afin de la protéger, et ce, sans changer sa mission de proximité.

Nous ne pouvons que saluer une telle décision même si nous regrettons qu’elle ait été si tardive. Sur notre secteur, Irigny a armé sa police municipale dès 1996 suivi depuis peu par Pierre-Bénite, Tassin-la-Demi-Lune et Oullins. La commune s’inscrit donc dans une dynamique locale … et nationale. Et pour cause … Rappelons que nous sommes en état d’urgence, en état de guerre et que nos policiers, tous uniformes confondus, sont les premiers visés.

Mais, soyons lucides et vigilants. Des pistolets 9 mm ne suffiront pas à combattre des kalachnikovs en cas d’attaques terroristes. Et nos caïds de banlieue continueront de rire de notre police, même armée.

Parce que, conditionnés par des années de brimades et de menaces, par une législation contraignante envers nos forces de l’ordre et une justice donnant un sentiment d’impunité aux délinquants, nos policiers les mieux armés, les plus légitimes, ceux qui représentent l’ordre, réfléchissent tellement avant de sortir leur arme que lorsque qu’ils le font, au mieux ils sont déjà écrasés ou brûlés, au pire ils sont morts.

Parce que, soyons lucides,  ceux en face, ceux qui allument le brasier et les empêchent de sortir, forts d’un sentiment de pouvoir et d’impunité, fruit d’une justice laxiste basée sur la culture de l’excuse, se rient bien d’un 9 mm pour lequel la législation et la justice ne laissent que peu de chance d’usage au policier. Alors, n’oublions jamais, un policier armé, c’est bien ; un policier vivant, c’est mieux.

Madame le Maire a donc pris une décision nécessaire et courageuse. Mais, élus de tout bord, nous devons garder en mémoire que cette mesure ne suffira pas à assurer la sécurité de notre police et, par conséquent, à assurer notre propre sécurité. D’autres décisions radicales et courageuses devront être prises en haut lieu. Sans quoi la profonde colère de nos policiers continuera de se faire légitimement entendre.


Lundi 6 mars 2017 Réunion militante sur la XIIème circonscription du Rhône avec Muriel COATIVY

Chers amis de l’ouest lyonnais,

Je vous donne rendez-vous le lundi 6 mars 2017 à 20h à Sainte-Foy-lès-Lyon pour renforcer localement la dynamique de campagne autour de la candidature de Marine.

Aidez-nous à remettre la France en ordre en 5 ans !

Rejoignez l’équipe militante Front national sur la XIIème circonscription (Irigny, Pierre-Bénite, Charly, Vernaison, Oullins, La Mulatière, Ste-Foy-lès-Lyon, Francheville, Tassin-la-Demi-Lune).

Merci à mes fidèles militants. Bienvenue aux nouveaux.

Muriel Coativy


Notre police municipale, enfin armée, sera-t-elle pour autant protégée ?

Tribune libre de Muriel COATIVY, Sainte-Foy-lès-Lyon – mars 2017

Ce 2 février 2017, Madame Sarselli a enfin annoncé, lors du dernier conseil municipal, sa décision d’armer la police municipale de notre commune afin de la protéger, et ce, sans changer sa mission de proximité.

Nous ne pouvons que saluer une telle décision même si nous regrettons qu’elle ait été si tardive. Sur notre secteur, Irigny a armé sa police municipale dès 1996 suivi depuis peu par Pierre-Bénite, Tassin-la-Demi-Lune et Oullins. La commune s’inscrit donc dans une dynamique locale … et nationale. Et pour cause … Rappelons que nous sommes en état d’urgence, en état de guerre et que nos policiers, tous uniformes confondus, sont les premiers visés.

Mais, soyons lucides et vigilants. Des pistolets 9 mm ne suffiront pas à combattre des kalachnikovs en cas d’attaques terroristes. Et nos caïds de banlieue continueront de rire de notre police, même armée.

Parce que, conditionnés par des années de brimades et de menaces, par une législation contraignante envers nos forces de l’ordre et une justice donnant un sentiment d’impunité aux délinquants, nos policiers les mieux armés, les plus légitimes, ceux qui représentent l’ordre, réfléchissent tellement avant de sortir leur arme que lorsque qu’ils le font, au mieux ils sont déjà écrasés ou brûlés, au pire ils sont morts.

Parce que, soyons lucides,  ceux en face, ceux qui allument le brasier et les empêchent de sortir, forts d’un sentiment de pouvoir et d’impunité, fruit d’une justice laxiste basée sur la culture de l’excuse, se rient bien d’un 9 mm pour lequel la législation et la justice ne laissent que peu de chance d’usage au policier. Alors, n’oublions jamais, un policier armé, c’est bien ; un policier vivant, c’est mieux.

Madame le Maire a donc pris une décision nécessaire et courageuse. Mais, élus de tout bord, nous devons garder en mémoire que cette mesure ne suffira pas à assurer la sécurité de notre police et, par conséquent, à assurer notre propre sécurité. D’autres décisions radicales et courageuses devront être prises en haut lieu. Sans quoi la profonde colère de nos policiers continuera de se faire légitimement entendre.


Tribune libre de janvier 2017 de Muriel COATIVY Sainte Foy Bleu Marine

Bonne année à tous.

 

Sainte Foy Bleu Marine adresse ses meilleurs vœux à tous les fidésiens pour cette nouvelle année 2017. Une année politiquement cruciale tant les décisions prises au plus haut lieu seront décisives sur la concrétisation de la plus grande partie de nos vœux (santé, emploi, pouvoir d’achat, famille …). Mon vœu, vous le connaissez : qu’une apaisante brise marine s’installe sur notre beau pays en mai prochain !

Car la situation ne peut plus perdurer. Nous ne pouvons pas nous résoudre avec fatalité à la présence de notre police ou de notre armée devant nos paroisses  le soir du réveillon de Noël. Nous ne pouvons pas nous résoudre à vivre perpétuellement en état d’urgence, la peur au ventre de perdre un de nos proches dans le prochain attentat.  Au-delà de la crise économique et sociale, c’est bien-sûr le premier vœu que l’on peut souhaiter aux français et aux fidésiens. Retrouver la Paix.

Sainte Foy Bleu Marine adresse aussi tous ses vœux à nos petits écoliers qui eux aussi ont à subir depuis plus d’un an une réforme des rythmes scolaires imposée à tous sans concertation. Dès juin 2014, nous étions le seul groupe d’opposition invitant les élus à concentrer les Temps d’Activités Périscolaires (TAP) sur une demi-journée, le vendredi après-midi. Ma demande était restée lettre morte. J’étais dans le faux, m’avait-on fait comprendre à l’époque. Tant que cela ? Puisque la municipalité est revenue sur l’organisation de la semaine scolaire, concentrant les TAP sur le jeudi après-midi, reprenant sans le dire mon argumentaire développé de l’époque.

Mais où est encore l’intérêt des enfants, l’intérêt des parents ? Ces derniers, contraints de travailler les jeudis AM, sont obligés d’inscrire leur(s) enfant(s) aux TAP, rendant caduc le principe de la gratuité de l’enseignement public. Et où est l’intérêt des enfants et des familles ? Le vendredi AM ne permettrait-il pas plus de week-ends familiaux avec parents ou grands-parents éloignés géographiquement, dans l’intérêt de tous ? « L’éducation, c’est la famille qui la donne. L’instruction, c’est l’Etat qui la doit » (Victor Hugo). Le véritable intérêt de l’enfant est de partager des moments structurants, apaisants, constructifs en famille plutôt que de subir des activités sans réelle préparation pédagogique, malgré toute la bonne volonté du corps enseignant et de bénévoles pris en otage.