Lundi 6 mars 2017 Réunion militante sur la XIIème circonscription du Rhône avec Muriel COATIVY

Chers amis de l’ouest lyonnais,

Je vous donne rendez-vous le lundi 6 mars 2017 à 20h à Sainte-Foy-lès-Lyon pour renforcer localement la dynamique de campagne autour de la candidature de Marine.

Aidez-nous à remettre la France en ordre en 5 ans !

Rejoignez l’équipe militante Front national sur la XIIème circonscription (Irigny, Pierre-Bénite, Charly, Vernaison, Oullins, La Mulatière, Ste-Foy-lès-Lyon, Francheville, Tassin-la-Demi-Lune).

Merci à mes fidèles militants. Bienvenue aux nouveaux.

Muriel Coativy

Tribune libre de janvier 2017 de Muriel COATIVY Sainte Foy Bleu Marine

Bonne année à tous.

 

Sainte Foy Bleu Marine adresse ses meilleurs vœux à tous les fidésiens pour cette nouvelle année 2017. Une année politiquement cruciale tant les décisions prises au plus haut lieu seront décisives sur la concrétisation de la plus grande partie de nos vœux (santé, emploi, pouvoir d’achat, famille …). Mon vœu, vous le connaissez : qu’une apaisante brise marine s’installe sur notre beau pays en mai prochain !

Car la situation ne peut plus perdurer. Nous ne pouvons pas nous résoudre avec fatalité à la présence de notre police ou de notre armée devant nos paroisses  le soir du réveillon de Noël. Nous ne pouvons pas nous résoudre à vivre perpétuellement en état d’urgence, la peur au ventre de perdre un de nos proches dans le prochain attentat.  Au-delà de la crise économique et sociale, c’est bien-sûr le premier vœu que l’on peut souhaiter aux français et aux fidésiens. Retrouver la Paix.

Sainte Foy Bleu Marine adresse aussi tous ses vœux à nos petits écoliers qui eux aussi ont à subir depuis plus d’un an une réforme des rythmes scolaires imposée à tous sans concertation. Dès juin 2014, nous étions le seul groupe d’opposition invitant les élus à concentrer les Temps d’Activités Périscolaires (TAP) sur une demi-journée, le vendredi après-midi. Ma demande était restée lettre morte. J’étais dans le faux, m’avait-on fait comprendre à l’époque. Tant que cela ? Puisque la municipalité est revenue sur l’organisation de la semaine scolaire, concentrant les TAP sur le jeudi après-midi, reprenant sans le dire mon argumentaire développé de l’époque.

Mais où est encore l’intérêt des enfants, l’intérêt des parents ? Ces derniers, contraints de travailler les jeudis AM, sont obligés d’inscrire leur(s) enfant(s) aux TAP, rendant caduc le principe de la gratuité de l’enseignement public. Et où est l’intérêt des enfants et des familles ? Le vendredi AM ne permettrait-il pas plus de week-ends familiaux avec parents ou grands-parents éloignés géographiquement, dans l’intérêt de tous ? « L’éducation, c’est la famille qui la donne. L’instruction, c’est l’Etat qui la doit » (Victor Hugo). Le véritable intérêt de l’enfant est de partager des moments structurants, apaisants, constructifs en famille plutôt que de subir des activités sans réelle préparation pédagogique, malgré toute la bonne volonté du corps enseignant et de bénévoles pris en otage.

Y a-t-il encore un élu qui sache préserver les finances publiques ?

MurielCPar Muriel COATIVY,

élue Sainte Foy Bleu Marine

Ce week-end, le Progrès consacrait un long article sur le vote, le 25 mai dernier en conseil municipal à Sainte-Foy-lès-Lyon, d’un projet Nature finançant trois associations naturalistes pour 8 animations sur la commune de juin à octobre 2016.

La photo illustrant l’article légende “Geneviève, Fanny et Régine aiment préserver la diversité”. Sûr … moi-aussi ! Mais l’article se garde bien de mentionner que ce beau projet de “balades d’initiation aux inventaires participatifs” autour des abeilles, des papillons, des écureuils et des oiseaux coûte la modique somme rien que pour Ste-Foy-lès-Lyon de 10.000 € financés par les contribuables de la Métropole.

Lors du dernier conseil municipal, j’ai argué à ce beau projet présenté comme bucolique  par les 34 autres élus qu’à mon avis, la découverte du milieu naturel ne nécessitait pas l’engagement de tels fonds publics surtout pour trois associations soi disant d’utilité publique mais qui vivent à plus de 90 % de fonds publics et bénéficient de réserves et fonds propres conséquents.

FRAPNA Rhône – comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2014

LOP Rhône – comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2014

Arthropologia – comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2014
Cotisations 527 € – subventions 302.778 € !!!

Ces associations ce sont ni plus ni moins que des pompes à finances publiques qui créent certes quelques emplois mais si peu utiles pour la collectivité. Laurent WAUQUIEZ a envoyé un signal timide à la région en décidant de diminuer la participation de la région aux associations FRAPNA et LPO notamment sur les actions prévues en 2016. Il conviendrait que nos élus locaux, qui partagent pourtant les mêmes idées politiques, s’alignent sur le bon sens et non sur des intérêts électoralistes.

A 1.250 € l’animation de 3 h environ, soit 416 € l’heure, j’invite tous les demandeurs d’emploi à se recycler dans l’apprentissage “de l’identification des papillons et indices de présence d’écureuils”. Un secteur porteur …

11.06.16

Petite immersion au dernier conseil municipal de Ste-Foy-lès-Lyon

MurielCPar Muriel COATIVY, conseillère municipale Ste-Foy Bleu Marine

Ce 25 mai dernier, on nous demandait de voter une subvention de 10.000 € pour des associations environnementales à la découverte du site naturel de l’Yzeron. Véritables pompes à finances publiques dont elles vivent à plus de 90 %, contrevenant à la législation sur les associations d’utilité publique, elles ne sont pas moins de trois à nous ponctionner chaque année pour « mutualiser leurs compétences » ! Dans le même temps, on nous demande d’émettre un avis favorable à l’extension d’activité d’une société de recyclage au port Edouard Herriot sans égard aux travaux récents de l’association Robin des Bois mettant en lumière l’inquiétante carte des sites toxiques sur le Rhône. D’abord on nous demande de voter des mesures accroissant la pollution atmosphérique nécessairement néfaste à la faune et la flore et ensuite on dépense des milliers d’ € pour aller se donner bonne conscience à observer et sauver des espèces en voie de disparition. Sans crainte de la contradiction, tous les autres élus ont voté pour l’un et l’autre rapport.

Nous étions aussi invités à voter une subvention de 19.000 € pour 9 des 32 logements sociaux en construction route de la Libération. La municipalité a pris l’engagement, sur demande de notre groupe, de se porter réservataire sur un ou plusieurs de ces logements pour les proposer prioritairement aux fidésiens répondant aux conditions d’éligibilité. A suivre …

Enfin l’objet de cette soirée était de voter une augmentation de 2 à 5% des tarifs d’un grand nombre de services communaux (cantine, TAP, tarifs municipaux, activités sportives). Pour rappel, la municipalité s’est par ailleurs engagée à ne pas accroître l’imposition locale via les taux d’imposition. Mais, alors que l’inflation est quasiment nulle, cette augmentation pourrait bien s’apparenter à une imposition déguisée. Elle est d’autant plus surprenante qu’on nous annonce le versement, non budgété pour 2016, d’une dotation nationale de péréquation de 223.000 €. Affectée prioritairement aux investissements, et on ne peut que s’en réjouir, elle aurait toutefois pu permettre à la municipalité de respecter son engagement de ne pas accroître la pression financière sur les foyers fiscaux fidésiens.

 

Les élus Bleu Marine présents aux cérémonies du 8 mai 1945

GIVORS
Antoine Mellies, conseiller municipal de Givors, conseiller régional Auvergne Rhône Alpes et les conseillers municipaux du groupe Givors bleu marine, Emilie Fernandes Ramalho, Marie Joseph Fay, Corinne Charrier participaient avec les militants du Front National à la cérémonie de la victoire du 8 mai 1945 à Givors.
Le groupe Givors bleu marine a déploré le caractère politicien, électoraliste et diffamant du discours du Maire de Givors, Martial Passi qui n’a pas fait honneur à ceux qui se sont sacrifiés pour que la France reste libre et souveraine.
8 mai 2016 2 8 mai 2016 3
SAINTE-FOY-LES-LYON
Muriel Coativy, conseillère municipale de Ste-Foy-lès-Lyon et conseillère régionale Auvergne Rhône-Alpes participait ce dimanche 8 mai 2016 au 71ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945.

Pour la deuxième année consécutive, pour satisfaire aux exigences laïcardes des élus de gauche, la messe des anciens combattants n’est plus mentionnée sur l’agenda du site de la mairie http://www.murielcoativy.fr/quand la municipalité de Sainte-Foy-lès-Lyon se couche devant des revendications laicardes et le rendez-vous du défilé est donné Place Xavier Ricard, une place adjacente à la place de l’Eglise car il ne faut plus citer la place de l’Eglise (Conseil municipal du 27 mai 2014), le mot “église” pouvant heurter des enfants de confession non catholique !

Cette année encore, je ne peux que déplorer que la Marseillaise ait donné l’impression d’être subie par tous, a capella, les yeux baissés, les lèvres pincées … bientôt le nez bouché ? On a beaucoup écrit sur nos joueurs de football mais je peux vous assurer que nos élus fidésiens ne font pas mieux ! N’en déplaise à chacun, la Marseillaise est encore notre hymne national et à tous ceux qui défendent les valeurs de la république, seul notre chant national en est le symbole.
IMAG0270IMAG0268