LE FRONT NATIONAL PARTI DE LA RESISTANCE

Stéphane  PONCET  

Responsable  du  FN  Villeurbanne 

Tête de Liste de  Villeurbanne  Bleu  Marine

Je tiens à apporter mon soutien à Marine Le Pen et manifester son indignation au sujet de  la levée de son immunité parlementaire suite à ses propos faisant un parallèle entre les prières des musulmans dans la rue en France et l’Occupation.

Ces propos ne  sont  malheureusement que la dénonciation d’une réalité du quotidien des français.
A travers la multiplication grandissante du port du voile, les prières de rue, la nourriture halal les constructions de mosquées, c’est à présent un message clair qu’affiche une partie d’une communauté religieuse à savoir revendiquer et imposer  aux français son identité  religieuse et culturelle.
Résultat  les français et notamment les villeurbannais  ont parfois l’impression de vivre au Moyen-Orient ou dans  une république islamique !
L’utopie du  vivre ensemble n’existe plus, certains ont fait  le choix du radicalisme religieux contre l’intégration républicaine respectueuse de l’identité française.
Cela nous oblige à rappeler à tous ces adeptes de la charia  que la république française est laïque et que l’islam ne fait pas partie de  notre identité.
Ces derniers peuvent donc librement quitter notre sol pour aller vivre dans un pays soumis à leurs préceptes religieux.
Dire ces vérités ne constitue pas une  “incitation à la haine raciale” mais un devoir patriotique et républicain. Les nier relèverait de la lâcheté  ou  pire de la collaboration
Le rôle du Front National est de faire acte de résistance pour défendre la France son  identité et son peuple quitte à subir les foudres des censeurs.

L’album-photos des feux de la Saint-Jean

Vendredi 21 juin 2013, plus de 200 adhérents et sympathisants Front national se sont retrouvés à Marennes à l’occasion des traditionnels Feux de la Saint-Jean. Discours de Christophe BOUDOT et Bruno GOLLNISCH, repas champêtre autour de cochons de lait, embrasement du feu. Bravo aux courageux jeunes qui ont bravé les flammes. Un grand merci à tous les bénévoles qui ont assuré le succès de cette soirée et à notre photographe Jean-Paul Chassot.


La république française est laïque et pas halal

Communiqué de presse de Sandrine LIGOUT, responsable de la XIVème circonscription, candidate RBM à la mairie de Saint-Priest.

Depuis plusieurs jours, nous voyons déferler dans les rues de notre ville des affiches publicitaires vantant une célèbre marque de produits Halal. Cette campagne publicitaire associe la viande Halal avec les symboles et les emblèmes de la république française.

Cette publicité est une véritable provocation.

En effet, nous pouvons y voir un “coq” symbole de notre identité nationale associé à notre  “devise” républicaine, remanier en: “Qualité-Fierté-Halalité”. Et enfin, le “drapeau tricolore” emblème national de la république depuis 1794.

En tant que représentante du Front national, je tiens à dénoncer cette publicité qui ridiculise les emblèmes de la république et bafoue notre identité nationale. De plus, je tiens à rappeler que l’abattage rituel halal ne fait pas partie des us et coutumes de notre pays.


Mangez rapide, mangez halal

Par Muriel COATIVY, responsable de la XIIème circonscription, candidate RBM sur Sainte-Foy-lès-Lyon

Les publicités pour la restauration rapide fleurissent dans les boîtes aux lettres. Cette semaine, c’est une enseigne située à Oullins qui nous propose une livraison à domicile de pizzas, sandwichs, burgers, tacos, roulés. Tout est prévu, même la commande par SMS pour les étudiants pour gagner du temps. On peut y commander la traditionnelle Régina avec jambon ou le maxi hamburger au double steack.

Il faut déjà avoir l’esprit tordu pour décrocher son téléphone et demander si le jambon ou les autres viandes au choix sont halal. Parce que le dépliant se garde bien d’en faire mention à quelque endroit. Mais le personnel lui est sans appel sur la réponse “Bien sûr, Madame, tout est halal !”. Et le jambon de la pizza ou du croque-monsieur, il est fait avec quoi le jambon ? Certainement pas avec du cochon !

Aujourd’hui nous ne passons pas une journée sans consommer malgré nous halal, que ce soit dans les cantines, les restaurants ou lors de nos achats dans les grandes surfaces. On nous inculque à grands frais publicitaires que c’est tendance. Mais rappelons que, outre la souffrance animale et les risques sanitaires, la viande halal consommée dans la plus grande tromperie par les non musulmans rapporte au bas mot 50 millions d’euros par an au culte musulman.

En tant que responsable du Front national, je demande à ce que les dépliants publicitaires et les produits eux-mêmes soient clairement étiquetés “halal” pour ne pas tromper les consommateurs qui ne souhaiteraient pas, par respect pour leurs convictions propres, consommer ce type de produits.

Sur le même sujet : Le retour de la dîme en France

Le fast-food halal s’implante partout


Gay-pride : nos impôts payent leurs folies !

Communiqué de Bruno Gollnisch, Député européen et Conseiller régional – 24 juin 2013

A coup de dizaines de milliers d’€uros, la ville de Lyon et le Conseil régional de Rhône-Alpes ont subventionné la quinzaine des cultures lesbiennes, gaies, bi et transsexuelles qui se tenait du 7 au 22 juin 2013, et y ont participé. La plaquette de présentation de l’évènement annonçait la couleur : publicité pour le magazine «Prends-moi» (sic !), revendication de la fierté assumée pour la domination, la soumission et le sado-masochisme juste sous la signature du président de la région, Jean-Jacques Queyranne, etc… On n’a pas été déçu du reste !

Les rangs de la dernière gay-pride de Lyon, le 15 juin dernier, reprenaient en effet la nouvelle prétention du lobby homosexuel : l’accès à la PMA pour tous (procréation médicalement assistée). Le soutien de toute la gauche régionale à cet évènement prouve que l’idée est plus avancée que ce que le gouvernement veut nous faire croire.

Ainsi, contrairement à plupart des couples homosexuels qui ne demandent que la discrétion,  ce communautarisme gay revendique, sous prétexte d’« égalité », une véritable supériorité : un prétendu « droit à l’enfant » malgré une sexualité excluant la procréation. Ceci ne peut ni ne doit être légitimé par l’Etat.

En  tout temps et en tous lieux, le mariage est l’institution qui protège l’union d’un homme et une femme, seule apte à transmettre la vie et éduquer des enfants. Nous dénonçons également la « théorie du genre » qui tend à faire croire que le sexe se choisit. Le Front National défend ce seul modèle viable de société naturelle et « durable », l’UMP n’ayant que trop voté, aggravé ou accepté, toutes les lois destructrices que le système politique impose à la société française.

Redonnons un sens à la vie !

Source : www.fnra.fr


Conseil municipal de Givors : le cirque Passi continue au détriment des Givordins

Le lundi 17 juin 2013, se tenait le conseil municipal de la ville de Givors. Celui-ci a été l’occasion de prendre la mesure de l’hystérie des communistes et du conseiller socialiste M. Boudjellaba, à l’encontre du Front National et de la tête de liste RBM Antoine Mellies. En effet, le conseiller municipal socialiste a apostrophé le maire sur sa « scandaleuse poignée de main » avec la tête de liste Givors Bleu Marine durant la commémoration du 8 mai.

Mais ce n’est pas tout, les adjoints et les conseillers municipaux se sont adonnés à une récupération odieuse de la mort du jeune Clément Méric, ne manquant pas d’imputer de manière sournoise la responsabilité au Front National.

Au lieu d’évoquer les vrais problèmes des Givordins, le conseil municipal a longuement disserté sur les questions posées par l’occupation illégale des gens du voyage. Communistes, socialistes et UMP, personne n’a dénoncé fermement ces occupations illégales répétitives qui nuisent au développement du commerce local. Un autre exemple est à ce titre révélateur de la gestion municipale chaotique : le maire a accordé une subvention de 18.242 Euros à la CGT alors qu’il n’octroie que 5.000 euros au SOG rugby qui méritait beaucoup plus au regard de sa performance sportive de cette année.

Enfin, avec un compte administratif excédentaire de plus 5.2 millions, rien n’a été pensé pour conduire une baisse progressive et définitive des impôts locaux. En effet, non seulement la commune est excédentaire, mais elle consacre plus de 65.73% de ses dépenses de fonctionnement au personnel de la ville ! Avec un taux d’absentéisme de        10.55% le personnelde la ville coûte cher et rien n’est prévu par le maire pour limiter l’explosion de ces charges.

En fin de compte, ce conseil municipal a illustré l’incapacité de la majorité municipale de gérer correctement la ville et répondre efficacement à la détresse des Givordins et Givordines.


Transition énergétique / sécurité routière: même combat, même lobbyisme industriel !

Communiqué de Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire et Conseiller régional – 22 juin 2013

Sophie Robert a rappelé lors de la dernière assemblée plénière de la région Rhône-Alpes (31 mai 2013), les incohérences des politiques mises en place par les gouvernements successifs de notre pays : en temps de crise, les créations d’impôt au nom de l’écologie nous apparaissent plus criminelles que salutaires !

Elle avait notamment cité et dénoncé l’écotaxe pour les poids-lourds de 3,5 tonnes, mettant en garde contre de nouvelles mesures, de nouvelles taxes, qui pourraient s’appliquer, cette fois-ci, aux automobilistes, véritables vaches à lait du pouvoir en place.

Quelque trois semaines plus tard, au nom, cette fois-ci, de la sécurité routière, de toutes ces bonnes intentions que le gouvernement prétend défendre, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, lui donnait raison en demandant au Conseil National de la Sécurité Routière, de se pencher sur l’introduction des boîtes noires dans les voitures, afin « de lutter contre la mortalité routière. »

Alors, tous pistés, tous surveillés ? Les usagers de la route sont parfois tous complotistes, ils pensent que chaque mesure prise est destinée à leur piquer des sous… Et ils n’ont pas tort si l’on se rappelle cette extraordinaire décision qui les obligeait à posséder un éthylotest sous peine d’amende. Depuis, Manuel Valls a annulé la décision. Mais le mal était fait : les Français avaient tous acheté leur éthylotest et gonflé généreusement, au passage, les profits des sociétés comme Contralco ou Red-Line Products, dont selon toute vraisemblance, les représentants commerciaux sont très actifs au sein… des Parlements !

En mettant en place cette dernière proposition du ministre Valls, les socialistes persisteraient dans ce travail de fond, totalitaire, au service des multinationales et des ambitions mondialistes qui luttent contre les nations. Après le triangle, le gilet jaune et toutes les autres stupidités superflues mais obligatoires au nom de la Sainte Sécurité Routière, on est en droit de se demander jusqu’à quand va durer cette pitoyable et coûteuse comédie !

Source : www.fnra.fr


Respectueuse de la Vème République, je ne célèbrerai pas de mariage homosexuel

COMMUNIQUE DE PRESSE

RASSEMBLEMENT SAINTE FOY BLEU MARINE 2014

Muriel COATIVY, candidate à la mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon

Le premier mariage homosexuel est célébré ce jour samedi 22 juin 2013 à Sainte-Foy-lès-lyon. L’occasion pour chaque élu en place et chaque candidat aux municipales 2014 de se positionner par rapport à cette loi. La majorité des adjoints et conseillers de sensibilité de droite, quoique se déclarant profondément républicains, ont refusé ou se sont déclarés indisponibles. Ce mariage sera finalement célébré par un élu Parti radical de gauche de la commune.

Lorsque je serai élue Rassemblement Bleu Marine de ma commune, je délèguerai systématiquement la célébration de ces unions aux élus de gauche du conseil municipal. En effet, étant moi-même républicaine, je considère que cette loi contredit profondément l’esprit de la Vème République. Cette loi, votée dans une République qui est devenue oligarchique, ne représente en rien la volonté des citoyens mais se contente d’obéir aux diktats des partis. Or il s’agirait de rappeler aux parlementaires qu’ils ne doivent pas représenter leur parti mais leurs électeurs. Cette loi partisane n’engage que ceux qui l’ont votée au mépris du peuple qui souhaite aujourd’hui encore, au prix de sa liberté, se prononcer au travers d’un référendum.


Lyon : avec nos impôts, Collomb subventionne leurs folies !

Communiqué de presse de Christophe Boudot, candidat à la mairie de Lyon pour les municipales 2014

Au mépris d’une société libre et apaisée, la gauche lyonnaise a depuis longtemps choisi son camp, celui de la promotion des minorités ethniques et sexuelles qui sont sa dernière réserve électorale.

A coups de millions d’Euros, Collomb, Touraine et Cie subventionnent, cette année encore, la Quinzaine des cultures lesbiennes, gaies, bi et transsexuelles qui se tient dans notre ville jusqu’au 22 juin.

Dans leur plaquette de présentation, les organisateurs annoncent la couleur : Prends-moi ! Tel est le titre d’une revue pour homos qui partage l’espace publicitaire avec l’éditorial du maire de Lyon, Gérard Collomb.

Plus loin, on y trouve la présentation de la P.M.A  que pourtant le gouvernement socialiste, Taubira, Belkacem et Cie avaient juré de ne pas promouvoir…

Bientôt, n’en doutez plus, Gérard Collomb et ses amis subventionneront la G.P.A : la gestation pour autrui : un ventre pour tous ! comme l’a déjà dit P.Bergé, leur triste icône milliardaire-gay.

Qu’avons-nous à attendre d’un maire comme Gérard Collomb, lui qui n’a jamais reçu une seule fois les délégations familiales, ces Lyonnais qui ont pourtant manifesté par dizaines de milliers sous ses fenêtres ?

Il se compromet, par pure idéologie, avec des associations communautaristes ultra-minoritaires qui veulent imposer à l’ensemble de la société leur mode de vie.

L’UMP comme d’habitude est absente du débat et pour cause !

Christophe Boudot candidat à la mairie de Lyon rappelle que dès 2014, il supprimera immédiatement toutes ces subventions communautaristes et il s’engage à redonner à Lyon un sens à la vie et des couleurs à la famille.

Source : www.lyonbleumarine2014.fr


Gérard Collomb est devenu libéral et UMP-compatible

RASSEMBLEMENT LYON BLEU MARINE 2014

Christophe BOUDOT, candidat à la mairie de Lyon

 

Ce matin, au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, Gérard Collomb était interrogé sur le parcours de François Hollande à la tête de l’Etat depuis un an et n’a eu de mots assez durs pour le travail du président de la république et a regretté la perte de confiance des socialistes avec les français.

Visiblement peu à l’aise, il est revenu à ma grande stupéfaction, sur les grands engagements du gouvernement, notamment la réforme des retraites, les gaz de schistes ou encore la baisse des charges patronales.

Il a publiquement pris l’engagement de ne pas voter la loi sur le cumul des mandats et pour cause !

La vérité c’est que Gérard Collomb est devenu un libéral de centre droit, un de ces hommes politiques du passé, coincés entre un socialisme doctrinal qui l’a amené au pouvoir et les réalités du terrain qui maintenant le dépassent.

Concernant tous les grands sujets du moment, il a montré qu’il était parfaitement compatible avec l’UMP de  Michel Havard.

Certains commencent à croire en une possible liste commune entre Havard et Collomb au premier tour des municipales de 2014 !