Le Front National a été très bien accueilli par les Givordins à la grande braderie

A l’occasion de la grande braderie de Givors ce samedi 8 juin 2013, Antoine Mellies, tête de liste Givors Bleu Marine accompagné de 6 militants, est allé à la rencontre des commerçants pour écouter leurs doléances et proposer des solutions concrètes et courageuses afin de promouvoir ce tissu économique, très pourvoyeur d’emplois et poumon du lien social des petites villes.

En outre, cette tournée a été l’occasion de constater que les étales reflétaient les conséquences anxiogènes de l’immigration de masse. En effet, Les voiles et les niqabs étaient fièrement exposés tandis que les boutiques de textile « français » se faisaient très discrètes. A ce titre, la tête de liste Bleu Marine a échangé avec l’adjoint de Martial Passi, en charge du petit commerce, pour lui signifier l’urgence de revoir certains critères de délivrance des autorisations, afin de faire respecter la culture française et l’esprit authentique de la braderie de Givors.


Il a tout lâché !

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch,
président du groupe FN de Rhône-Alpes, Député européen

Il n’aura pas fallu beaucoup de temps à M. Hervé Mariton, député-maire UMP de la Drôme, pour annoncer qu’il se soumettait à la loi du prétendu « Mariage pour tous », et même qu’il souhaitait marier un couple de femmes dans la commune dont il est le Maire. Sa déclaration au site cadremploi.fr, dévoilée hier sur internet, est on ne peut plus claire.

On peut se soumettre à regret à une loi, on n’est pas obligé de revendiquer de l’appliquer avec autant d’ardeur. M. Mariton pouvait dire simplement que, si la commune était contrainte de célébrer un tel mariage, et s’il ne faisait pas jouer de clause de conscience, un adjoint officierait. C’était bien le minimum que l’on pouvait attendre. …

Les habituels reniements de Monsieur Mariton n’étonneront que ceux qui se contentent de belles paroles mais ne prennent jamais les actes comme vraie source de leurs jugements. Que les déçus, et ceux qui se sentent trahis, ne baissent pas les bras pour autant. Le Front National a la ferme volonté de défendre la famille et de combattre la décadence, avec tous ceux qui le veulent… avant qu’il ne soit trop tard !


Avec Gérard Collomb, l’insécurité, c’est maintenant !

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CHRISTOPHE BOUDOT

Secrétaire départemental FN69, Conseiller Régional Rhône-Alpes 

Candidat à la mairie de Lyon – Lyon Rassemblement Bleu Marine 2014

Les braquages à Lyon se poursuivent. Samedi matin, jour du marché sur le quai Saint-Antoine, une bijouterie a été dévalisée avec prise d’otage et agression. Deux jours plus tard, c’était au tour du magasin Auchan de Saint-Priest. La nuit dernière, le quartier de la Duchère s’est de nouveau embrasé montrant, comme je l’avais prévu, il y des mois, la vacuité de la politique de la ville socialiste et l’échec des zones dites ZSP.

Je n’ai pas confiance en Gérard Collomb, qui par idéologie, n’assure pas la sécurité des Lyonnais.

Le syndrome Malik Oussekine et la politique laxiste de madame Taubira lui interdisent tout résultat probant en la matière.

Il faut pourtant appliquer la tolérance 0, à la Duchère comme ailleurs pour empêcher l’insécurité de s’installer et de se sanctuariser.

La Duchère était l’exemple de la réussite de Gérard Collomb, elle est aujourd’hui emblématique de ses échecs.

En matière de délinquance urbaine, de communautarisme et de politique du logement, Gérard Collomb a tout faux.


Fausse démocratie à l’UMP : les convictions encore une fois balayées par les ambitions !

LYON BLEU MARINE 2014

Par Christophe Boudot, candidat à la mairie de Lyon

C’était trop beau, dimanche, une primaire sans fraude…mais il fallait attendre le vrai deuxième tour celui des secrets d’alcôves et des trahisons secrètes.

Le parti sarkozyste a rejoué aux lyonnais une nouvelle fois le film bien connu : le bal des faux culs  qu’on pourrait également appeler petite trahison entre amis !

Quelles qu’ont pu être, les postes ou les investitures promises par Paris aux trois perdants de la primaire…ce soir, ce sont les lyonnais et leurs convictions qui ont perdu !

Une majorité d’entre eux se sent complétement trahie par ses élites et compte bien le faire savoir dimanche prochain dans les urnes.

Pitoyable mascarade politique, lorsque l’on veut jouer à la démocratie, on va jusqu’au bout…une fois encore, les idées et les convictions sont passées au second plan et ont été balayées par les ambitions !


Primaires de l’UMP à Lyon : la sincérité du scrutin sera-t-elle vraiment assurée ?

Communiqué de Presse de Christophe Boudot, candidat à la mairie de Lyon pour les municipales 2014

Après l’échec de la primaire parisienne entre Copé et Fillon au début de cette année, l’UMP, qui décidément ne craint pas le ridicule, a choisi de désigner son candidat à Paris et à Lyon par le même moyen, une primaire… la primaire de tous les dangers !

Nous sommes à quelques heures du début des scrutins et déjà la fraude à Paris est dénoncée par deux des candidats officiels qui demandent purement et simplement l’annulation de cette primaire…

A Lyon, le triste spectacle du club des cinq durant toute cette semaine laisse à penser que les tensions sont vives entre eux et qu’il peut en être de même. Les Lyonnais sont désormais en droit de leur demander si la sincérité du scrutin de dimanche sera finalement respectée.

Triste spectacle où le ridicule le dispute une nouvelle fois à la division interne. Il n’est jamais bon de prendre les Lyonnais pour des imbéciles…

Pendant ce temps là, le rassemblement des énergies pour la ville et les Lyonnais a déjà commencé autour du Front national et de Christophe Boudot.

Une campagne d’affichage et de tractage débute dès aujourd’hui sous le thème :

Tenez bon, on arrive !

Source : http://lyonbleumarine2014.fr


Pour resserrer ses rangs divisés, la Gauche Socialo-Ecolo-Communiste joue à se faire peur (avec vidéo)

Communiqué de Bruno Gollnisch, Président du groupe FN au Conseil régional Rhône-Alpes et Député européen 

Sous prétexte de condamner les actions du jeune Gabriac, qui cependant ne concernent en rien son comportement dans l’Assemblée Régionale, les groupes de Gauche et d’extrême Gauche, dans une déclaration « solennelle », mais surtout grandiloquente, ont chanté la chanson éculée de la République en danger, du péril fasciste, etc… Le Président socialiste Jean-Jack Queyranne s’est hélas prêté à ce petit jeu ridicule et insignifiant, s’engageant notamment à dénoncer les coupables au ministre de l’intérieur.

Ces réflexes de délations sont détestables. On attend la même et vertueuse indignation quand les casseurs de la CGT saccageront des préfectures, quand les bandes ethniques de voyous incendient les voitures, pillent les magasins, agressent les touristes, quand les extrémistes islamiques tentent d’égorger des militaires, etc. On attendra longtemps…


Bruno Gollnisch (FN) recuse les reproches d… par FNRhoneAlpes

Source : www.fnra.fr


Le groupe FN manifeste pour la famille en Assemblée

 Ce jeudi 30 mai 2013, les élus du groupe Front National ont ostensiblement exprimé leur préférence pour la famille constituée d’un homme et d’une femme ainsi que leur désapprobation de la « loi Taubira ». Les élus frontistes ont ainsi porté durant la séance plénière un t-shirt avec l’inscription « Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé ! »

Source : www.fnra.fr


François Hollande trompe les Français

Communiqué de Bruno Gollnisch, Député européen et Conseiller régional – 30 mai 2013

François Hollande prétend que « la Commission [européenne] n’a pas à nous dicter ce que nous avons à faire ». Mais c’est très exactement ce qu’elle fait et M. Hollande obéit.

Questions :

Dans quel texte peut-on trouver le « conseil » suivant : « redoubler d’efforts pour lutter contre la segmentation du marché du travail en révisant certaines dispositions de la législation sur la protection de l’emploi » ?

Dans quel autre est-il écrit : « introduire de nouvelles réformes pour lutter contre la segmentation du marché du travail en revoyant certains aspects de la législation en matière de protection de l’emploi […] notamment en ce qui concerne les licenciements » ?

Réponse : dans les recommandations pour la politique économique de la France émises par la Commission en 2011 et en 2012.

Le parlement français ayant adopté docilement la loi dite « ANI » (accord national interprofessionnel) sur la mort du contrat à durée indéterminée, la Commission se contente en 2013 de demander de la mettre en œuvre intégralement et sans délai.

Sur tous les autres points — fiscalité, coût du travail, retraites, déréglementation de certaines professions et des services publics, etc. —, la docilité du gouvernement français n’est qu’une question de temps. C’est la conséquence de l’adoption du semestre européen, du traité budgétaire et des lois bruxelloises sur la gouvernance économique approuvée à Paris, Strasbourg et Bruxelles par les amis PS de M. Hollande et ses pseudo-opposants de l’UMP.

Le Front National, lui, n’a pas trempé dans cette trahison.

Source : www.fnra.fr