Rencontre St Jean

Environ 170 frontistes se sont réunis cette année autour du Feu de la Saint-Jean du 22 juin, en présence de Bruno Gollnisch (Député européen et Conseiller régional) et de Christophe Boudot (Conseiller régional et Secrétaire départemental du Rhône).

C’est ce dernier qui a ouvert la soirée vers 20 h 00 en souhaitant la bienvenue à l’assistance et en remerciant les organisateurs. Christophe Boudot a ensuite brièvement retracé le bon déroulement des législatives 2012 en insistant particulièrement sur les bons scores obtenus par le FN dans le Rhône. Il a également souligné la réussite particulière de deux de nos candidates qui ont même pu figurer au second tour. (suite…)


LE FN DU RHÔNE PROGRESSE ENCORE AU SECOND TOUR DES LÉGISLATIVES

Grâce à ses excellents scores électoraux au 1er tour des législatives, le FN a pu se maintenir au 2e tour dans deux circonscriptions du Rhône.

Dans la 11e circonscription (cantons de Givors, Condrieu, Mornant, Saint Symphorien d’Ozon), notre candidate Agnès Henry s’était maintenue avec 18,84 % des voix. Face au candidat Georges Fenech de l’UMP, elle a quasiment doublé son score au 2e tour en obtenant près de 35 %.

Dans la 14e circonscription (cantons de Saint-Fons, Vénissieux), c’est notre candidate Sandrine Ligout qui s’était qualifiée pour le 2e tour avec 21,6 %. Face au socialiste Yves Blein, elle a obtenu cette fois-ci 38,0 %.

Enfin, notre ami Bruno Gollnisch, qui s’était qualifié pour le 2e tour dans la 3e circonscription du Var, devait affronter deux adversaires dans une triangulaire difficile. Il a pourtant réussi à obtenir 21,76 % des voix.


STEPHANE PONCET (FN Villeurbanne) REMERCIE SES ELECTEURS

Communiqué de presse du Front National de Villeurbanne

Nous remercions tous les électeurs villeurbannais qui ont apporté leur vote à Stéphane Poncet, candidat du Rassemblement bleu Marine.

Notre absence au second tour s’explique à la fois par la mobilisation d’une partie de  l’électorat UMP qui a peur de se retrouver en slip après 6 mois de gestion du pays par François Hollande,  l’effondrement du parti centriste (Richard Moralès nous manque déjà ! Si un villeurbannais sait où il se trouve merci de nous le faire savoir) et l’absence de la proportionnelle qui encourage l’abstention.

Concernant le second tour, nous rappelons à nos électeurs que voter socialiste est aussi dangereux que mettre la main dans l’eau bouillante ! Nous n’apportons pas notre soutien à la candidate de l’UMP puisque cette dernière se sent  idéologiquement  plus proche du parti socialiste que de nos idées. De plus pour écourter le suspens, nous indiquons déjà le nom du gagnant de dimanche prochain : l’abstention et  Pascale Crozon.

En  conséquence, dimanche prochain mieux vaut aller aux puces du canal et à la pêche l’après-midi .

Stéphane PONCET  Candidat FN Villeurbanne 6ème CIRC DU RHÔNE


Les candidats Front national du Rhône réalisent une belle prestation au 1er tour des législatives 2012

1ère circonscription   André Morin  10,35 %     3859 voix

2ème circonscription   Blanche Chaussat  6,74 %     2922 voix

3ème circonscription  Jeanne de Carbonnières  11,08 %     4365 voix

4ème circonscription  Nicole Hugon   9,76 %    4461 voix

5ème circonscription   Alain Chevalier   11,87 %    5835 voix

6ème circonscription    Stéphane Poncet    15,02 %   6164 voix

7ème circonscription    Christophe Boudot   16,93 %    5326 voix

8ème circonscription    Paul-Alexandre Martin   13,72 %   8159 voix

9ème circonscription   Julien Rochedy   17,70 %   8714 voix

10ème circonscription   Agnès Marion   15,13 %   8195 voix

11ème circonscription   Agnès Henry   18,84 %   9475 voix  En duel en 2ème tour contre Georges Fenech UMP

12ème circonscription    Muriel Coativy   12,12 %   5526 voix

13ème circonscription    André Pozzi   17,81 %  8013 voix

14ème circonscription    Sandrine Ligout   21,60 %   7269 voix   En duel au 2ème tour contre Yves Blein PS

Le Rhône, avec 14,13 %, se situe au-dessus de la moyenne nationale de 13,7 %. Sur toutes les circonscriptions, le Rassemblement Bleu Marine arrive en 2ème ou en 3ème position avec 88.283 votes en sa faveur.


Grand succès du meeting avec Jean-Marie Le Pen à Villeurbanne

Ce mercredi 6 juin, Jean-Marie Le Pen s’est rendu à Villeurbanne (Rhône) pour soutenir lors d’un meeting les 14 candidats frontistes aux législatives 2012. Après une conférence de presse en présence des candidats, le Président d’honneur du FN a fait une entrée triomphante dans la salle, acclamé par près de 350 adhérents et sympathisants. Entouré des candidats sur scène, il a ensuite attentivement écouté les paroles de bienvenue du Secrétaire départemental du Rhône, Christophe Boudot. Ce-dernier a également lu un message d’encouragement de la part de Bruno Gollnisch, en campagne ce soir-là dans le midi où il est lui-même candidat.

Puis, prenant la parole, Jean-Marie Le Pen s’est attaqué au nouveau Président de la République, François Hollande, l’accusant de ne pas avoir invité Marine Le Pen à l’Elysée sous prétexte que le FN ne serait pas représenté à l’Assemblée nationale, alors qu’il avait pourtant invité tous les autres représentants de partis politiques. « Ce sont des propos de jean-foutre » a-t-il lancé. « Nous respectons le Président de la République chaque fois qu’il se conduit comme un Président de la République et nous le qualifierons comme tel chaque fois qu’il se conduira comme un jean-foutre ».

Le Président d’honneur a ensuite abordé les sujets de la crise économique, de l’impunité judiciaire et surtout le thème de l’immigration-invasion qui représente selon lui un grand danger pour la France et les Français : « Ce n’est pas parce que vous avez été charitables avec eux qu’ils seront charitables avec vous. » Par ailleurs, que ce soit la préférence étrangère dans l’attribution des HLM, l’islamisation par la construction massive de mosquées, ou tout simplement la mise en cause de la paix sociale, Jean-Marie Le Pen en a entièrement attribué la responsabilité non pas aux immigrés-mêmes, mais aux politiciens de gauche et de droite. Face à cette abdication de « l’UMPS », Jean-Marie Le Pen a désigné le FN comme étant le seul rempart capable de faire front aux dangers. Bien qu’il soit conscient que le FN ne représente pas encore électoralement une majorité dans le pays, il s’est pourtant montré confiant : « Nous sommes encore une minorité, mais nous sommes une minorité grandissante. »

La soirée officielle s’est terminée par la Marseillaise, entonnée par Jean-Marie Le Pen en personne. Ce dernier s’est mis ensuite à la disposition des militants, avides de recueillir quelques autographes et dédicaces.


Après les agressions antisémites, les patates volantes contre les chauffeurs de bus

Communiqué de presse du Front National Villeurbanne

A en croire nos élus et les médias, on croirait que l’insécurité à Villeurbanne se limite aux agressions sur les membres de la communauté juive.

Or, l’insécurité touche tous les Villeurbannais, quelque soit leur religion ou leur condition sociale, et cela 365 jours par an !

Ainsi, les chauffeurs de bus de la ligne C17 sont régulièrement victimes d’agressions dans le quartier des Buers. Récemment, ils ont même eu droit à des jets de pommes de terre !

La situation est devenue tellement intenable que ces derniers menacent de ne plus desservir le quartier. La direction des TCL négocie le versement d’une prime de risque afin que les passages soient maintenus.

Le Front National de Villeurbanne apporte son soutien à ces chauffeurs de bus.

Stéphane Poncet
Responsable du FN Villeurbanne
Secrétaire département adjoint FN 69

Communiqué de presse du 7 juin 2012 Du Front National de Villeurbanne

Communiqué de presse
Du Front National de Villeurbanne

Nous constatons pour la troisième fois depuis le début du mois de juin, une voiture  brûlée sous la dalle des Samouraïs à Villeurbanne Le Tonkin.

Cette situation est intolérable, nous constatons que l’équipe du maire PS Jean-Paul Bret continue à sous-estimer l’insécurité dans notre ville et que l’opposition UMP ne pense qu’à installer des caméras vidéos.

Le Front National de Villeurbanne, la seule opposition de notre ville, demande plus de moyens pour les polices municipales et nationales, plus de rondes, et l’application des peines lors des interpellations.

Stéphane PONCET
Responsable du  FN Villeurbanne

Insécurité : Encore un dossier que Madame Haziza n’a pas étudié

COMMUNIQUE DE PRESSE DE STEPHANE PONCET (FN VILLEURBANNE)

La récente déclaration de Madame HAZIZA sur la mis en place de la vidéo-surveillance pour lutter contre l’insécurité prouve à quel point elle méconnait ce dossier.

La vidéo-surveillance n’est pas une solution contre l’insécurité c’est l’aveu d’un échec à y remedier.

La preuve étant que ces établissements religieux juifs en sont déjà équipés ce qui n’empêche pas les agressions. De plus, il est impossible de multiplier les caméras sous prétexte que l’Etat est incapable de protéger les honnêtes citoyens.

La solution, c’est l’appication de la tolérance zéro et la fin du laxisme judiciaire pronés  par le FN.

La déclaration de Madame HAZIZA est aussi dangereuse, car réfutée par Monsieur BRET, elle le rend crédible sur un dossier que lui ignore depuis 20 ans !

Stéphane PONCET
Candidat FN élection législative Villeurbanne

Insécurité : halte au laxisme suicidaire de l’UMPS !

Communiqué de presse du Front National Villeurbanne

Le tragique fait divers survenu samedi dernier démontre encore une fois que la délinquance est un véritable fléau à Villeurbanne et que les socialistes sont d’une incompétence notoire et récurrente dans ce domaine.

Localement ces derniers ont toujours nié ce problème préférant  consacrer leurs efforts  à la lutte contre les hypothétiques discriminations ou à vanter  un vivre ensemble qui au quotidien s’avère une utopie.

Madame Crozon  députée de Villeurbanne n’a jamais abordé la question hormis pour nous indiquer lors du débat du Progrès que les multirécidivistes avaient droit à une vingtième chance !

La candidate de l’UMP , elle oublie de dire que c’est le grand échec du quinquennat de Nicolas Sarkozy puisque ce dernier s’est contenté de déclarations pour au final  baisser les effectifs de police !

En bafouant  régulièrement les principes de la laïcité (prêts de bâtiments municipaux  pour la fête de l’Aïd, mise en place des repas religieux dans les écoles) les socialistes villeurbannais  ont développé dans notre ville le communautarisme religieux et les tensions que cela engendre.

Le gouvernement socialiste n’est pas en reste. Le nouveau garde des sceaux madame  Taubira  s’est empressé d’annoncer la fin des tribunaux correctionnels pour mineurs ainsi que des peines plancher autant d’encouragements à agir pour les délinquants.

De plus en appliquant leur rhétorique qui vise à faire passer les délinquants pour des victimes de la société , les socialistes  ont fait  de Mohammed Merah un martyr avec les conséquences que l’on connait.

La sécurité des personnes et des bien étant un droit pour chaque citoyen  quelque soit son origine, sa religion ou sa condition sociale, Stéphane Poncet candidat du  Rassemblement bleu Marine  entend  protéger les honnêtes citoyens en appliquant  la politique de la tolérance zéro  envers les délinquants.

Stéphane PONCET
Candidat FN  Elections Législatives Villeurbanne