Témoignages “Pourquoi j’ai adhéré au Front national ?”

A l’occasion de notre réunion invitant nos nouveaux adhérents sur le Rhône, nous vous faisons partager le témoignage de certains d’entre eux.

Michelle de Décines : “La France se meurt. Nous sommes abandonnés. Nos gouvernements successifs encouragent la colonisation de la France (témoignage de nos amis algériens). Que peuvent penser nos anciens, nos résistants morts pour la France. Je ne veux plus de l’Europe, ni de l’euro. Notre culture est détruite, nous ne sommes plus respectés, nous n’avons plus aucun droit. Au secours !”

Jérôme : “Le FN est le seul parti qui a les moyens (car le courage) de dire les choses qui sont à dire et que pensent largement plus de 50 % des Français. Ces choses sont à dire car c’est la seule voie pour espérer survivre à ce qui nous attend (étouffement, asservissement … par les bien-pensants pseudo-humanistes vivant dans leur tour d’Ivoire avec notre argent).”

Michaël Lyon : “Le déclic pour moi ; les images après l’élection présidentielle sur la Place de la Bastille sans drapeau Bleu Blanc Rouge”.

Anne et son époux Oullins : “Nous sommes contre l’immigration massive. Merci pour votre combat”.

Edwige Brindas : “J’ai adhéré au Front national pour vos valeurs républicaines et aussi parce que je trouve que vous êtes un parti courageux et volontaire”.

Yann Lyon “Je viens d’adhérer mais je vote FN depuis 1995, à l’âge de 18 ans”.

Nicolas Villeurbanne : “Ancien communiste, j’ai voté F. Hollande lors des présidentielles 2012. Je me suis rendu compte de mon erreur alors j’ai rejoint le Front national car le Parti Socialiste n’est en réalité que mensonge !!!”.


A Sainte-Foy-lès-Lyon, les cloches sont restées silencieuses à l’annonce du nouveau pape

De Muriel COATIVY, responsable de la XIIème circonscription du Rhône

Quel dommage qu’à l’instar de notre commune avoisinante Saint-Genis-Laval, toutes les cloches de notre commune n’aient pas carillonnées vers 19h15 en même temps que la fumée blanche sortait de la cheminée de la basilique Saint-Pierre à Rome.

Les fidésiens comme beaucoup de français peuvent regretter que nos cloches des églises soient de plus en plus silencieuses. Autrefois elles annonçaient les moments forts de la vie de la communauté. Aujourd’hui, elles ne sonnent plus que dans quelques villages.

Les carillons des cloches hier soir auraient été un signe fort pour tous les catholiques du monde tout particulièrement ceux opprimés en Orient et ceux dénigrés en Europe.


Villeurbanne : la réforme des rythmes scolaires ne sera pas appliquée avant 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE DU FRONT NATIONAL DE VILLEURBANNE  

Stéphane PONCET   Responsable FN Villeurbanne

Jean-Paul Bret un déçu du gouvernement de François hollande ?

En refusant d’appliquer en 2013 la réforme de Mr Vincent Peillon sur le temps scolaire, le maire de Villeurbanne vient de nous démontrer que les réformes socialistes ne font même plus recette chez les élus de gauche.

La réalité de cet ajournement est que le maire de Villeurbanne tout comme d’autres maires socialistes vient de comprendre que cette réforme est impopulaire et inapplicable. En conséquence il attend qu’elle soit annulée en 2014.

Encore un effort, Monsieur le maire, et vous comprendrez que c’est tout le programme du PS qui est à annuler.


Nouvelle hausse de la délinquance à Givors ; le résultat de la gestion laxiste de M.Passi

COMMUNIQUE DE PRESSE
D’ANTOINE MELLIES
Chargé de mission du Front National
 Pour le Canton de Givors
Tête de liste FN/RBM Givors 

Le Progrès a publié une nouvelle étude sur l’évolution de la délinquance sur les communes de Givors et de Grigny. Le bilan est sans appel : par rapport à l’année 2011, la délinquance générale a connu une augmentation de 14% en 2012. Les atteintes à l’intégrité physique ont progressé de 7% en 2012 avec 376 faits répertoriés par les services de police. Plus grave et signe de l’ensauvagement de nos territoires, les violences et rébellions à l’encontre des dépositaires de l’autorité publique ont progressé de 17% avec 21 faits pour la même année.

Ces chiffres corroborent les multiples témoignages des givordins qui ne supportent plus le climat d’insécurité et le sentiment d’abandon par les services de la municipalité. Cambriolages, intimidations, agressions physiques, trafics de drogue constituent le lot quotidien de nos concitoyens déjà fortement touchés par la précarité économique et sociale. La peur doit changer de camp. Givors orange mécanique doit devenir Givors Bleu Marine.

Une fois de plus, seul le Front National et les idées défendues par Marine le Pen peuvent améliorer concrètement la vie des givordins et des givordines qui souffrent de la dégradation continue de leurs conditions de vie.


L’égalité hommes-femmes tous azimuts

De Muriel COATIVY, responsable de la XIIème circonscription du Rhône

La femme doit-elle, pour être l’égal de l’homme, se surpasser dans la violence, l’illégalité et la provocation ?

Les femmes ne représentent que 3,8 % de la population carcérale française, un chiffre stable à l’image du paysage mondial. Elles sont essentiellement incarcérées pour des contentieux familiaux et économiques souvent liés à la drogue (à Fleury-Mérogis, la plus grande prison de femmes d’Europe, 80% des détenues sont des toxicomanes). Les femmes sont donc sous représentées dans les infractions à caractère violent.

De même, à l’occasion de la Journée de la Femme, la préfecture du Rhône a rappelé que 80% des tués sur la route du département sont des hommes. Pourtant au nom de l’égalité, les primes d’assurances des femmes doivent être alignées sur celles des hommes.

La femme doit-elle, pour être l’égal de l’homme, se surpasser dans la violence, l’illégalité et la provocation ? C’est semble t-il la tendance actuelle imposée par les gangs de filles de plus en plus véhémentes ou encore nos féministes locales. Il suffit de rappeler les actions récentes des Femen.  De même, ce 8 mars à l’occasion de la journée de la femme, 200 manifestantes féministes ont participé à Lyon à la deuxième “manif non-mixte”. A cette occasion, certaines du groupe ont pris à parti violemment les passants en les insultant et ont frappé les CRS présents pour les protéger !

Permettez à certaines femmes d’assumer sans complexe leur différence !


Un homme égorgé à son domicile de Lyon 3ème : quatrième homicide volontaire sur le Rhône depuis le début de l’année 2013

Manuel Valls a divulgué début 2013 les chiffres de la délinquance 2012 et s’est exclamé victorieux “le niveau d’homicides” en France “est le plus bas jamais atteint”. Les chiffres sont là pour l’attester même si on tempère rapidement en admettant que les tentatives d’homicides sont elles en très forte hausse.

Ainsi , sur le Rhône, on ne déplore en 2012 “que” six homicides volontaires contre 16 en 2011 et là aussi on tempère à nouveau en rappelant que les tentatives d’homicides volontaires sont passées de 16 à 34 en un an et on omet volontairement de comptabiliser les deux homicides jugés involontaires faute de preuves suffisantes au moment des faits.

Comme la douleur se calcule aujourd’hui en ITT, on essaie de nous résumer la violence en statistiques : -62,5 % d’homicides volontaires dans le Rhône entre 2011 et 2012 !  Mais c’est encore vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes et on comprend dès lors mieux la polémique soulevée autour du livre de Laurent Obertone “La France orange mécanique”. “Onnous invite fortement à arrêter de regarder la réalité en face.

Pourtant cette réalité nous rattrape, inexorablement. (suite…)


Argumentaire contre la liaison ferroviaire Lyon-Turin

Le groupe Font National est, dès le départ, le seul groupe politique au Conseil régional Rhône-Alpes à s’opposer fermement au Lyon-Turin.

Même les élus du groupe Europe-Ecologie-Les Verts (EELV), avant de tourner leur veste en 2012, étaient parmi les promoteurs les plus farouches du projet (notamment les MM. Kohlhaas, Leclerc et Leras); de nombreuses décisions en faveur du Lyon-Turin ont été prises avec leur concours. Constatant cependant que l’opposition populaire au projet ne faiblit pas dans les deux Savoies et dans le Piémont italien, les écolos en pleine décomposition essayent désormais d’en tirer profit sans pourtant pouvoir justifier concrètement leur changement d’attitude.

Quant au groupe Front National, il a publié au moment des grands débats un argumentaire contre le projet ferroviaire qui est toujours d’actualité. Pour le consulter, CLIQUEZ ICI


Ecoutez la différence: un Front National ancré dans le réel

“…”  Extrait de l’article de Bruno GOLLNISCH

« Comprendre le monde dans le but de le transformer par une action efficace… », c’est ce à quoi s’applique le Front National en apportant des réponses aux maux actuels, réponses qui ne doivent rien à la démagogie ou à la négation du réel qui conditionnent trop souvent les programmes et les actions de nos adversaires politiques.

Les Français auront l’occasion d’en juger concrètement s’ils accordent leur confiance aux listes municipales présentées par le FN en 2014. Un premier sondage CSA pour BFMTV et Le Figaro sur cette élection vient de paraître. Il indique que 62% des Français affirment qu’ils se décideront en fonction de considérations « purement locales » (ils sont 50% à le dire chez les électeurs lepénistes), mais enregistre aussi la permanence du clivage droite gauche dans les priorités qui sont celles des électeurs.

Alors que l’immigration est citée par 16% des sondés, toutes tendances politiques confondues, la pression fiscale apparaît ainsi comme la priorité des sympathisants Front National qui citent à 63% comme préoccupation première le montant des « impôts locaux », contre 49% de ceux de l’UMP et 43% des électeurs de gauche. Mais sympathisants de l’opposition nationale et de l’UMP font surtout nettement de la lutte contre la délinquance une priorité, là ou les sympathisants de gauche privilégient la circulation, le stationnement et l’accès au logement.

A plus d’un an des élections, 22% des sondés n’ont pas exprimé de tendance. 42% ont l’intention de soutenir la gauche parlementaire, soit le PS (27%), Europe-Ecologie-Les-Verts (6%) et le Front de Gauche (9%). L’association de l’UMP, de l’UDI, du Nouveau Centre et des courants divers droite comptabilisent 38% d’intentions de vote, loin de la vague bleue espérée par Jean-François Copé…. Le Front National percerait de manière significative avec 12% des sondages.

Le Figaro en tire la conclusion que cette enquête « montre que la dynamique enclenchée par le parti de Marine Le Pen n’est pas près de se résorber. L’ancrage local pourrait être réel en 2014. » Nous y travaillons.


Agression d’une jeune fille mineure : la délinquance frappe une fois encore à Givors

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
D’ANTOINE MELLIES
Chargé de mission du Front National
pour le canton de Givors

Dans la soirée du 12 février, une jeune givordine âgée de 17 ans a été lâchement agressée alors qu’elle se baladait dans la montée des Autrichiens à Givors. Un véhicule Citroën s’est arrêté au niveau de la mineure et l’un des trois passagers a tenté de l’embarquer contre son gré. La jeune fille a eu la chance qu’un véhicule arrivant en sens inverse, provoque la fuite des délinquants qui s’apprêtaient à commettre leurs méfaits.

Cette violente agression constitue la marque de fabrique d’une ville fortement touchée par la délinquance. Un phénomène qui s’aggrave à cause de l’inaction du Maire Martial Passi, qui préfère entretenir les communautarismes, plutôt que de renforcer la sécurité des givordins.

Le Front National et le Rassemblement Bleu Marine condamnent ce climat délétère et réclament qu’une véritable politique de lutte contre l’insécurité soit mise en oeuvre en proposant :

– le renforcement des effectifs de la Police municipale,

– l’intensification des patrouilles de la Police municipale,

– la mise en place de la tolérance zéro pour tout acte de délinquance.

Seul le Front National est capable de faire face à ce fléau qu’aucun responsable politique en place n’a le courage de combattre.