“Discrétion assurée-Honoraires modestes”

Communiqué de Bruno Gollnisch, député européen, ancien candidat à la Présidence du Front National

Bien qu’ayant récemment quitté l’enseignement, je suis disponible pour des leçons particulières, par exemple à l’attention de M. Fillon ? ou de M. Copé ?

Leçons dont le thème pourrait être :« Comment perdre une campagne interne avec élégance et sans nuire à l’unité de sa formation politique ».

Discrétion assurée-Honoraires modestes.


Soutien à la défense du Mariage et de la Famille

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch

Député au Parlement européen

A titre personnel, je tiens à apporter publiquement mon entier soutien à toute manifestation tendant à la défense du Mariage et de la Famille, contre les projets de lois gouvernementaux qui veulent les dénaturer, alors que la gravité de la situation économique et sociale devrait imposer d’autres urgences !

J’appuie donc toute manifestation pacifique, qu’elle soit d’inspiration chrétienne, venant d’autres confessions, ou laïque, que les organisateurs et participants en soient croyants ou agnostiques, politiquement engagés ou non, élus ou citoyens.

Ceci vaut notamment pour les manifestations organisées ces 17 et 18 novembre, dont j’espère de tout cœur qu’elles précèderont un grand mouvement unitaire.

Je dénonce l’action opiniâtre et mensongère de lobbies qui, après avoir obtenu le PACS en nous disant qu’il suffirait à résoudre les problèmes des homosexuels, vont plus loin dans l’imposition de novations sociétales inquiétantes, telles que le prétendu « droit à l’enfant ».

L’enfant n’est pas objet de droits, il en est le sujet. L’enfant abandonné ou orphelin a droit à un père et une mère, dont l’amour remplace celui dont il a été privé. Lui refuser cette double et fondamentale référence pour la satisfaction de personnes dont le mode de vie, librement choisi, exclut la procréation, serait en quelque sorte lui imposer une double peine. Ce serait une grave dérive de notre civilisation.

Consultez et commentez ce communiqué sur le Blog de Bruno Gollnisch.


BENJAMIN BIOLAY SALIT LA MEMOIRE DE NOTRE AMI JEAN PIERRE STIRBOIS

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CHRISTOPHE BOUDOT
Fédération Front national du Rhône

L’arrogance est depuis toujours l’image de marque de benjamin Biolay, chanteur  lyonnais, devenu l’égérie bobo de l’intelligentsia parisienne.

Cette fois-ci, « l’artiste » s’en prend courageusement à notre ami Jean-Pierre Stirbois, ancien secrétaire général du Front national décédé dans un accident de voiture, il y a maintenant 24 ans presque jour pour jour.

Ce thuriféraire friqué du parti socialiste déclare ainsi dans son dernier album intitulé vengeance « la vengeance est un plat que certains  mangent froid comme Stirbois s’est mangé son cèdre ».

Au-delà de cette saillie grotesque et insultante pour la mémoire de notre ami et de sa famille, Il s’agit apparemment d’un coup de pub dérisoire  pour faire parler de lui et lancer son album. Elle vient ternir un peu plus la personnalité de ce chanteur des beaux quartiers qui manie l’insulte et l’ironie à sens unique sans jamais souffrir des censeurs autoproclamés du politiquement correct.

J’attends la réaction des responsables politiques lyonnais qui condamneront, je n’en doute pas un seul instant, cet excès de langage tout à fait déplacé, en ces journées de souvenir de nos morts glorieux.

Christophe BOUDOT
Secrétaire départemental du Front national du Rhône
Conseiller régional
Membre du bureau politique

EQUITA’LYON, émotions …

De Georges Labouche,
Ancien conseiller municipal Sainte Foy lès Lyon
(1989 – 2001)

Ancien cavalier, encore en selle à 84 ans, quelle ne fut pas ma très grande émotion et admiration devant le spectacle de cette soirée du 3 novembre à Eurexpo ! Ayant pourtant déjà assisté à de si nombreuses démonstrations équestres animées par le Cadre Noir, la Garde Républicaine, Bartabas et tant d’autres cavaliers de haute école,  e ne pus m’empêcher d’applaudir intensément aux si variées prestations de dressage, de scènes et reconstitutions historiques, éclairées de sons et lumières de grande qualité technique. Admiration aussi de ces jeunes cavaliers et cavalières, enthousiastes et compétents, mettant le cheval « aux ordres », suite à des années de patience ,de ténacité et d’humilité. Quelle fierté, enfin, lors du concours international de saut, de voir deux cavaliers français remporter la coupe. En écoutant la Marseillaise, debout avec des milliers de spectateurs, je songeais à notre chère France, trop souvent humiliée dans d’autres circonstances. Me sont  alors venus à ma mémoire ces paroles inscrites en gros caractères dans le grand manège parisien de l’Ecole Militaire :

« La civilisation profonde d’un peuple se révèle tout naturellement dans sa culture équestre » ( Pie XI).


Philippe MEUNIER, un député du Rhône qui n’en finit plus de s’indigner !

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FEDERATION DU RHÔNE

Lyon, le 30 Octobre 2012

 Après ses dernières déclarations concernant le folklore de certains mariages, Monsieur Meunier, député UMP du Rhône, l’envoyé spécial de Monsieur Copé à Lyon découvre, un peu tard, qu’une immigration de masse encouragée par tous les gouvernements depuis 25 ans,  donne certaines conséquences visibles et désagréables comme le blocus de certaines routes les jours de mariage ….

Mais si ce n’était que cela Monsieur Meunier… la réalité dépasse, hélas, votre légitime indignation : la politique migratoire menée en France depuis 25 ans a bouleversé notre mode de vie traditionnel, a remis en cause notre modèle culturel et social et la solidarité naturelle de notre nation, elle a plongé notre pays dans le chômage de masse et l’insécurité permanente.

Alors, si vous êtes sincère, si vous voulez défendre les valeurs identitaires de la France, je vous conseille de quitter l’UMP, votre formation politique, qui porte une responsabilité majeure dans le développement de l’immigration en France, et qui a installé l’islam politique radical en France, et de mettre en accord vos actes avec vos idées.

Contact
Christophe BOUDOT
Secrétaire départemental du Front National du Rhône
Conseiller Régional Rhône-Alpes
Membre du bureau politique du Front National
Fédération du Rhône  – 38 Cours de Verdun, 69002 LYON

L’Egalité de traitement politique est un leurre

L’enjeu de ces législatives 2012 fut, pour tous les partis, leur financement public pour les cinq prochaines années. Ce financement se découpe en deux partis.

D’une part, chaque bulletin rapporte au 1er tour 1,68 euro par an. Fort de ses 3,52 millions de voix, le Front national bénéficiera ainsi d’un financement annuel  de 5,9 millions d’euros pour les cinq prochaines années. Cela ne tient pas compte du système électoral français complètement inique et de l’effet sournois de l’abstention qui en découle. Il ne fait plus aucun doute que si les élections législatives se déroulaient à la proportionnelle comme dans les 27 autres pays européens, nombreux sont les français qui se seraient déplacés dans les bureaux de vote au lieu de préférer les bouder pour dénoncer le bipartisme à la française. Les partis pluriels auraient alors fait de bien meilleurs scores.

Le deuxième volet du financement est une prime d’environ 42 200 euros par parlementaire élu et par an. Ainsi, « fort » de ses deux élus, le Front national a l’immense honneur de recevoir 84 400 euros annuels qui se rajoutent aux 5,9 millions soit un total de 6 millions d’euros. Dans un schéma démocratique, le Rassemblement Bleu Marine aurait pu « espérer » au moins 70 sièges sur les 577 élus soit un total de 8,85 millions d’euros.

Lorsque l’on sait que le Parti socialiste, avec 34,3 % des suffrages au premier tour, recevra un financement annuel de 30 millions d’euros, le Front national avec 8,85 millions d’euros resterait encore en-deçà d’un financement proportionnel.

Oui, décidément, l’égalité de traitement est un leurre !

Rédigé par Muriel COATIVY
Secrétaire départemental adjointe
Responsable de la XIIème circonscription du Rhône

Marche de protestation contre la profanation de l’église de Chassieu

André Pozzi, reponsable de la 13ème circonscription Front national de l’est lyonnais organisait le samedi 7 octobre 2012 une marche silencieuse à Chassieu pour protester contre l’inscription de tags islamistes sur la paroisse de l’église le samedi 23 septembre dernier. Et dénoncer du même coup le silence de la mairie et des médias concernant cette profanation.

Inutile de préciser que,  suite aux interrogations de l’article de presse du Progrès du 5 octobre 2012, aucun élu politique “traditionnel”, entendez par là notamment des élus UMP, ne s’était joint à cette marche silencieuse.


Circulez, il n’y a rien à dire…

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch
Président du Groupe Front National au Conseil Régional Rhône-Alpes

À l’occasion de la session du Conseil Régional, le Groupe F.N. avait demandé, conformément au règlement de l’Assemblée, l’ouverture d’un débat sur la progression dramatique de l’insécurité dans la Région, notamment dans les agglomérations de Lyon, Saint-Étienne et Grenoble, et sur les moyens et d’y remédier.

M. Queyranne, qui fut brièvement Ministre de l’Intérieur, s’y est opposé, invoquant que la sécurité ne faisait pas partie des compétences de la Région. Ce raisonnement a été suivi par les autres représentants de groupes politiques, y compris l’U.M.P. Il est dérisoire.

La Région s’occupe de quantités de sujets que la loi ne lui a pas explicitement attribués. À quel titre par exemple, la “lutte contre les discriminations”, inscrite à l’ordre du jour de Vendredi serait-elle un sujet régional, et pas la sécurité, première des libertés ?

En outre l’insécurité a de nombreuses causes morales, sociales, politiques, éducatives, qui ne sont pas étrangères aux compétences de la Région !

Cet incident est très révélateur des dérives de notre “démocratie”. Les élus sont dessaisis de leurs responsabilités. Ils ne demandent pas mieux. Quant un problème grave se produit, comme récemment à Échirolles près de Grenoble, la réaction est immédiate : “surtout pas de politique”. Mais alors, à quoi sert la politique ?

On voit bien que sur tous les sujets, on aménage la décadence, sans y porter remède.

Le problème, c’est que les voyous se f… des discours de compassion pour leurs victimes, ou de réprobation de leurs actes. Ils se moquent bien, hélas, des “marches blanches”, des recueillements silencieux et des lâchers de ballons. Ils n’évoluent pas, eux, dans le monde des Bisounours. C’est une grande lâcheté que de dissimuler la réalité derrière l’expression de bons sentiments. En réalité, si nos adversaires politiques refusent le débat, c’est qu’ils sont co-responsables de la situation actuelle, et ne redoutent rien de plus que l’évocation de ces responsabilités. Ils sont incompétents, oui, mais dans tous les sens du terme.