Fausse démocratie à l’UMP : les convictions encore une fois balayées par les ambitions !

LYON BLEU MARINE 2014

Par Christophe Boudot, candidat à la mairie de Lyon

C’était trop beau, dimanche, une primaire sans fraude…mais il fallait attendre le vrai deuxième tour celui des secrets d’alcôves et des trahisons secrètes.

Le parti sarkozyste a rejoué aux lyonnais une nouvelle fois le film bien connu : le bal des faux culs  qu’on pourrait également appeler petite trahison entre amis !

Quelles qu’ont pu être, les postes ou les investitures promises par Paris aux trois perdants de la primaire…ce soir, ce sont les lyonnais et leurs convictions qui ont perdu !

Une majorité d’entre eux se sent complétement trahie par ses élites et compte bien le faire savoir dimanche prochain dans les urnes.

Pitoyable mascarade politique, lorsque l’on veut jouer à la démocratie, on va jusqu’au bout…une fois encore, les idées et les convictions sont passées au second plan et ont été balayées par les ambitions !