Non, Monsieur le Maire, l’Afrique n’est pas et ne sera jamais la décharge de l’Europe.

A PechereauCOMMUNIQUÉ DE PRESSE d’Alain PECHEREAU – MEYZIEU BLEU MARINE

Conseiller Municipal, Président du groupe Rassemblement Bleu Marine au Conseil Municipal de la ville de Meyzieu – France.

 Suite à l’article du journal “Le Progrès” plutôt précis du 17 février 2015, relatif à l’association Est Lyonnais Perspectives, je tiens à vous préciser que j’ai été choqué par l’attitude du Maire qui, prenant la parole à la place du principal intéressé, a affirmé en plein Conseil Municipal que le local SOFÉCOME n’avait été prêté que pour quelques mois, alors que l’association l’occupe manifestement encore et a refusé d’en rendre les clefs. J’ai été encore plus choqué quand l’édile a également déclaré que les mobiliers et livres scolaires récupérés par cette association n’étaient, je cite, que “du matériel destiné à être mis en décharge et ne pouvant convenir que pour l’Afrique, vu qu’en France on le lui aurait jeté à la figure s’il l’avait mis dans les écoles”. Sont-ce là des propos dignes d’un Sénateur de la République? Imaginez une seconde de tels propos dans la bouche d’un élu Front national comme moi par exemple !  Je vois d’ici l’incommensurable déchaînement médiatique qui n’aurait pas manqué de se produire et les probables poursuites judiciaires qui l’auraient suivi.

Je suis donc profondément choqué, je le répète, que de telles paroles aient pu être prononcées en plein Conseil Municipal par le Maire de ma ville, Sénateur de surcroît et membre de la LICRA (Ligue Contre le Racisme et l’Antisémitisme) comme il se plaît à le rappeler.

Non Monsieur le Maire, l’Afrique, continent où par ailleurs j’ai vécu plusieurs années et où je me rends encore, n’est pas et ne sera jamais la décharge de l’Europe. Je pense décidément que vous aviez parfaitement raison en affirmant que nous n’avions pas les mêmes valeurs, ni la même idéologie comme l’affirme votre conseiller à l’emploi ; il est vrai que j’aime l’Afrique et ses habitants et que je ne  braderai jamais mes idées pour une indemnité de 900 € par mois.