Prolongement de la ligne B du métro à Lyon Sud… Est-ce réellement un service rendu aux Saint-Genois ?

Par l’équipe Saint-Genis Bleu Marine

Lors de la réunion de présentation du futur prolongement de la ligne B du métro par le Sytral, tant à la salle d’assemblée (le 27 janvier) qu’au marché de la place Jaboulay (6 février), nous avons découvert le seul tracé proposé après études (des sols, financières…) et qui devrait aboutir en 2023. (dossier consultable et permettant de laisser un avis, en mairie du 12 janvier au 11 février) Oullins, aura une seconde station, (église Saint-Martin) pas très éloignée de la première (gare d’Oullins). Ensuite, le tracé bifurquera et ne viendra pas desservir les Saint Genois, comme beaucoup l’espéraient, mais après un éloignement assez conséquent avec la station précédente, arrivera sur le territoire de la commune de Saint-Genis-Laval, mais dans l’enceinte des hôpitaux Lyon Sud. Si l’on en croit le plan, sur le parking en face de l’entrée principale.

Les 2 fois, il nous a bien été dit et cela est exact que le métro à Lyon Sud sera un grand service rendu à ce pôle qui doit, dans le futur accueillir plus de 4000 étudiants. Il paraît que cela sera aussi un plus pour les soignants, les visiteurs et les malades de l’hôpital. Sauf que tous les usagers de l’hôpital ne viennent pas de la métropole et ne disposent pas des transports en commun.

Le doute est donc permis.

Une grande partie du personnel hospitalier vient des départements limitrophes, et n’utilisera pas ou très peu les transports en commun pour venir, souvent très tôt le matin, ou repartir, assez tard le soir. Et l’hôpital n’étant pas réservé exclusivement et fort heureusement aux malades locaux, leurs visiteurs n’utiliseront pas non plus les transports en commun pour passer quelques heures en leur compagnie.

Un parking de 900 places est prévu, payant bien entendu. Mais le trafic prévu sera de plusieurs milliers de voyages/jour. 900 places ne seront certainement pas suffisantes pour absorber les véhicules de tous les futurs usagers.

Il suffit de voir ce qui s’est passé à Oullins depuis la mise en service de la station « gare d’Oullins ». Le parking gratuit est complet dès 7 h 30 le matin et l’autre, puisque payant est peu utilisé. La Grande Rue est « bloquée » tous les matins et soirs.

Il faut savoir que depuis cette mise en service, les lignes C17 et 88 passant à Lyon Sud, de nombreux travailleurs encombrent les parkings des hôpitaux pour utiliser ces autobus afin de se rendre jusqu’à la station de métro gare d’Oullins.

Les personnes travaillant à l’hôpital ne trouvent plus de place pour leur véhicule. Saint-Genis va subir cette arrivée du métro sur la commune sans en retirer aucun bénéfice. Circulation beaucoup plus dense, et bien entendu pollution. Surtout pour la partie basse de la commune. Mais pour les Saint-Genois souhaitant utiliser les transports en commun afin de se rendre en ville ???

Il restera les autobus comme par le passé, car ceux-ci continueront à desservir le centre ville, mais bien entendu, métro oblige, ils feront un circuit plus tortueux et donc plus long.

On nous a fait remarquer que les autobus desservant la station de métro, nous pourrons effectivement en profiter. Cela sera moins pratique qu’actuellement où nous avons le C10 qui a un trajet plutôt direct jusqu’à la place Bellecour. Donc, le temps qu’éventuellement nous gagnerions en utilisant le métro, sera perdu dans les méandres du trajet d’autobus qui devra desservir un maximum d’endroits.

Il eût été bien plus attractif pour les Saint-Genois de prévoir un premier arrêt vers la station BP par exemple, (la configuration de la place Jaboulay ne se prête guère à l’arrivée d’une station… Quoique… Notre place vaut bien celle devant l’église Saint-Martin d’Oullins…) et bifurquer ensuite pour descendre vers les hôpitaux et faire ce qui est prévu actuellement.

Effectivement, cela aurait coûté plus cher que les 450 millions d’€uros annoncés, mais pour une fois, pour une réelle satisfaction des Saint-Genois, et sûrement plus long, mais le résultat aurait été à la hauteur.

Enfin, rendons-nous à l’évidence, le grand gagnant de l’opération est Monsieur Collomb. Il veut réduire au maximum l’arrivée des automobiles dans la ville de Lyon. Pourquoi pas ? Mais devons-nous accepter que cela se fasse à notre détriment ?

Car ne nous leurrons pas, dans 10 ans Saint-Genis-Laval ressemblera plus à un arrondissement excentré de la métropole lyonnaise qu’à la ville où il fait bon vivre actuellement. Avons-nous le droit de détruire notre acquis ainsi ? Pensons à nos enfants !

Saint-Genis Bleu Marine