Lorsque la publicité banalise l’appel au meurtre

NicoleHPar Nicole HUGON
Membre du Comité Central du F.N / RBM
Ce jour était distribué à toutes les sorties des métros lyonnais, par le biais de l’hebdomadaire METRO NEWS, une publicité odieuse, banalisant les actes les plus monstrueux des fondations de notre République.
Tout ceci pour la simple consommation de hamburgers  : que le consommateur apprécie  !
Comble d’ironie, ou triste coïncidence, la publication de ce journal sort le jour même de l’attentat de saint-Quentin-Fallavier où le patron d’un employé a été décapité, sa tête empalée sur un pic d’une des barrière de l’entreprise.
Nous demandons que l’entreprise “BIG FERNAND”, 36 rue de la Ferrandière à LYON,  présente ses excuses pour cette image monstrueuse qu’elle a demandé de diffuser : ceci est ni plus ni moins  une banalisation du meurtre, et un manque de dignité de la personne humaine.
metronews