Non à la légalisation déguisée de la GPA en France

69_COATIVY-Muriel_OKCOMMUNIQUE DE PRESSE DE MURIEL COATIVY,

  • SECRETAIRE DEPARTEMENTALE ADJOINTE DE LA FEDERATION FRONT NATIONAL DU RHÔNE
  • RESPONSABLE DE LA XIIEME CIRCONSCRIPTION DU RHÔNE
  • CONSEILLERE MUNICIPALE FN/RBM SAINTE-FOY-LES-LYON

Ce soir, lundi 8 juin 2015 à Lyon aura lieu un grand rassemblement pour s’opposer à l’introduction sournoise et la légalisation déguisée de la GPA en France. En qualité de conseillère municipale Sainte Foy Bleu Marine et responsable de la XIIème circonscription du Rhône, j’invite tous les fidésiens et les habitants de l’ouest lyonnais à se joindre à ce grand rassemblement citoyen du 8 juin 2015 à Lyon. Je ne pourrais hélas pas physiquement participer à cette manifestation mais, comme toujours, je serai de tout coeur avec vous. Parce que, depuis le début, ON NE LÂCHE RIEN ! Seule signataire de la charte de la Manif pour Tous parmi les candidats têtes de liste aux municipales 2014 sur ma commune, je suis la seule élue de Sainte-Foy-lès-Lyon à m’opposer vivement à la Loi Taubira, de sa conception à ses conséquences les plus désastreuses pour les droits des enfants et la dignité des femmes.

Rappelons que la Loi Taubira est passée « par la force » malgré le réveil du  peuple français alors, l’Etat ne prendra pas deux fois le même risque et préfère, comme nous l’avons annoncé depuis le début, faire passer la GPA  « en douce », en toute hypocrisie.

Soyons lucides. Sans l’abrogation de la loi Taubira ouvrant les mêmes droits aux couples homosexuels qu’aux couples hétérosexuels, la France est condamnée à légaliser la PMA et la GPA  sous peine d’être poursuivie par la Cour Européenne des droits de l’homme ( au titre de l’art. 8 de la Convention Européenne).

L’RPS, qui ne reviendra pas sur la loi Taubira, a beau dire le contraire, que non, la PMA / GPA n’est pas d’actualité en France, c’est de l’enfumage.

Christiane Taubira 17 mai 2015 : « On ne doit pas refuser » l’inscription à l’état civil des enfants nés par Gestation pour autrui (GPA), pratique pourtant interdite en France. En octobre 2014, le Premier ministre Manuel Valls avait quant à lui assuré que la reconnaissance des enfants nés par GPA resterait interdite en France, malgré la condamnation par la CEDH, position réaffirmée récemment par Najat Vallaud-Belkacem.  Ces multiples positions sont révélatrices de l’insupportable hypocrisie du gouvernement socialiste.

Source : http://www.murielcoativy.fr/