Fête nationale : Défoulement général

coq-francaisCommuniqué de presse de Victor B. responsable du 7ème arrondissement de Lyon

A l’occasion de la fête nationale qui représente pour les Français un moment d’unité et de joie, notre 14 Juillet a vu à Lyon, comme partout en France, des actes de guérilla urbaine, de violences et d’agressions se dérouler partout dans notre belle ville. J’ai malheureusement pu assister à plusieurs de ces évènements, tout autour de moi dans nos rues.

Des groupes d’une dizaine de personnes agressant des jeunes gens, ayant simplement voulu défendre leurs amies victimes d’agressions verbales et physiques, en leur assenant des coups de chaises trouvées au hasard sur la place Ampère (Rue Victor Hugo, 2ème arrondissement). D’autres roulant à vive allure sur les trottoirs à plusieurs sur un même scooter, sans casques, percutant, renversant et blessant les piétons se trouvant sur le Pont Gallieni (2ème et 7ème arrondissement). Et les actes de guérilla, avec des barrages routiers incendiés pour perturber la circulation et permettre le caillassage des bus TCL s’étant arrêtés au milieu de ce guet-apens, en plein cœur de Pierre Bénite.

Ces comportements de plus en plus violents, allant contre la République, expriment un total mépris de la Nation Française, de ses lois et de ses habitants. Ils sont la conséquence d’une politique laxiste de nos dirigeants locaux et nationaux, préférant fermer les yeux et trouvant toujours plus d’excuses à ces actes inacceptables. Nos gouvernements retirent chaque jour un peu plus d’autorité aux forces de l’ordre, et diminuent les sanctions appliquées pour réprimer les actes de ces délinquants. Et les conséquences de ces décisions parlent d’elles-mêmes.

Le sentiment d’insécurité chez nos concitoyens est chaque jour plus marqué et est justifié aux vus de ces évènements. Le Front National refuse que les Français ne se sentent plus en sécurité dans notre République. Nous exigeons que l’autorité des forces de l’ordre soit rétablie et renforcée. Nous réclamons qu’ils puissent intervenir de manière adéquate pour défendre les citoyens en détresse, et ce en passant par une modification de l’aberrante loi de légitime défense, actuellement en vigueur. Nous demandons que les sanctions pénales soient à la hauteur des actes commis, afin que l’autorité de la République s’exerce sur l’intégralité du territoire Français de manière implacable.