« D’abord la persuasion. Bientôt les menaces ? »

20019_947246675305719_6116399760717006175_n

Communiqué de presse de Christophe Boudot, tête de liste FN Auvergne Rhône-Alpes

Le jeudi 24 septembre 2015

La préfecture du Rhône projette de « convaincre » le Maire de Saint-Genis-les-Ollières d’accueillir et d’y loger 160 roms avec comme objectif leur « insertion par l’emploi et la scolarisation ».

Ce projet est une provocation à l’égard des habitants de notre région, qui peinent à trouver un emploi, connaissent des difficultés pour se loger décemment, et sont lourdement matraqués par la fiscalité locale.

Cette initiative du Préfet du Rhône s’intègre dans une véritable politique de planification de la submersion migratoire et de préférence étrangère appliquée à tous les échelons de notre pays, du sommet de l’Etat aux Maires de communes qui accueillent roms et migrants à bras ouverts au détriment – et aux frais ! – des Français.

Cette préférence étrangère est appliquée contre l’avis majoritaire des habitants et du maire. Même si le Préfet déclare souhaiter « convaincre » le maire, ce ne sont que les prémisses annonçant probablement, dans un avenir proche, des mesures plus autoritaires et contraignantes en faveur de l’accueil de ces populations.

Christophe Boudot s’oppose à ce projet qui constituera inévitablement un nouvel appel d’air à l’arrivée d’une immigration supplémentaire, ce qui est d’autant plus irresponsable en cette période d’arrivées massives et incontrôlées. Il est urgent de mettre fin à l’ensemble de ces pompes aspirantes et d’appliquer la priorité nationale, mesure de bon sens, en matière de logement et d’aides sociales.

Les élus locaux doivent être respectés s’ils refusent d’accueillir ces populations, respectant ainsi la volonté de leurs administrés.

 

 

Avec Christophe Boudot, PRENEZ LE POUVOIR !