L’égalité de traitement des candidats est un leurre

Prévue les 7 et 8 avril prochains, la grande convention du Front national qui devait se tenir à Lyon à la salle 3000 n’aura finalement pas lieu. Elle se résumera en lieu et place à un simple meeting.

En effet, si le Front national n’obtenait pas les 500 parrainages, il ne pourrait obtenir aucun remboursement par l’Etat des frais de campagne engagés. Le parti ne peut donc plus se permettre d’engager de dépenses, se trouvant d’ailleurs confronté au refus des établissements bancaires de lui prêter.

Or, l’article 3 de la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962 relative à l’élection du Président de la République au suffrage universel dispose que « tous les candidats bénéficient, de la part de l’État, des mêmes facilités pour la campagne en vue de l’élection présidentielle ».

La loi est-elle encore une fois respectée ? (suite…)


Les investitures UMP du Rhône

La commission nationale d’investiture de l’UMP s’est réunie le 11 janvier dernier dans le plus grand silence avec, pour mot d’ordre : « silence radio, pas de communication ».

Et pour cause !!! Il n’y a pas de quoi être fier.

Douze circonscriptions sur quatorze ont été investies avec la reconduction des 8 députés sortants (Michel Havard, Philippe Cochet, Patrice Verchère, Bernard Perrut, Christophe Guilloteau, Georges Fenech, Michel Terrot et Philippe Meunier) et l’arrivée de 4 nouveaux candidats : Emmanuel Hammelin, Yann Compan, Christophe Girard et Emmanuelle Haziza. Les 3ème et 4ème circonscriptions restent quant à elles en attente suite à la volonté de Dominique Perben de ne pas se représenter.

Vous aurez bien noté : 12 candidats : 11 hommes, 1 femme ! (suite…)


2e TOUR DES CANTONALES : LA PERCÉE DU FN SE CONFIRME DANS LE RHÔNE

Lors du 2e tour des élections cantonales, le FN a encore progressé sur tous les fronts. L’avancée est tellement nette que les résultats peuvent être qualifiés d’historiques.

Dans notre département du Rhône, le FN avait réussi dimanche dernier à se maintenir au second tour dans 11 des 27 cantons renouvelables, éliminant au passage neuf “apparatchiks” de l’UMP et deux socialistes. Au second tour de ce dimanche, aucun de nos candidats n’a finalement été élu, mais le succès du FN reste néanmoins incontestable et prometteur pour l’avenir. Pour le dire comme Bruno Gollnisch : “Nous ferons comme les socialistes en Angleterre au 19e siècle : ils progressaient petit à petit et tout d’un coup ils ont fait basculer le système.”

Voici donc les scores obtenus par nos candidats au second tour et leur progression en % par rapport au premier tour : (suite…)


CANTONALES 2011 : GRANDE VICTOIRE POUR LE FRONT NATIONAL

Lors du premier tour des élections cantonales ce dimanche 20 mars, le Front National a remporté l’une des plus grandes victoires de son histoire. Il s’impose désormais comme la troisième force politique en France, voire comme la deuxième force dans certaines régions où il dépasse largement les scores de l’UMP au pouvoir.

Tout avait été cependant fait pour nuire au FN. Dernière magouille en date : le nième changement du code électoral fixant désormais l’accès au second tour à 12,5 % des électeurs inscrits, contre 10 % auparavant. Son objectif : empêcher le FN d’être présent au second tour afin d’éviter les triangulaires gauche-droite-FN. Les partis du système voulaient ainsi rester entre eux et continuer comme avant. (suite…)